Que faut-il savoir sur l’isolation des combles ?
Voter pour cet article

Que ce soit pour des combles perdus ou aménagés, l’isolation est une étape primordiale sur le confort thermique de votre maison. Selon une étude effectuée, les pertes de chaleur qui se font par la toiture représentent plus de 30 % si celle-ci n’est pas isolée. De ce fait, isoler vous apporte des effets bénéfiques car elle améliore la performance énergétique globale de votre maison, réduit les besoins en énergie de chauffage, élimine les fuites d’air parasite responsables de ponts thermiques, générant ainsi des économies d’énergie sur le long terme.

Isolation comble perdu

L’isolation d’un comble perdu peut se faire soit par soufflage de laine, soit par une laine à dérouler.

Isolation de comble perdu par une laine à souffler : pour les zones disposant d’une hauteur sous plafond trop basse. L’isolation par soufflage consiste à poser en vrac l’isolant sur le plancher. Ininflammable et incombustible, ce produit prêt à l’emploi n’absorbe pas l’humidité et comble tous les interstices. On utilise un compresseur et une machine de soufflage mécanique pour le soufflage.

Isolation de comble perdu par une laine à dérouler : pour les combles facilement accessibles. L’isolation par déroulement consiste à poser sur le plancher une couche d’isolant présentée en panneaux ou en rouleaux. Si la couche n’est pas assez épaisse, une seconde couche peut être posée. Cette mise en œuvre est simple et très rapide.

Isolation des combles aménagés

Les combles aménagés disposent d’un espace assez large pour être vivables. Généralement, haut de 1m80 avec une inclinaison du toit supérieure à 30 %, vous pouvez en faire une pièce. L’isolation de vos combles aménagés vous permet de réaliser son isolation thermique et acoustique, en privilégiant la performance énergétique. Le comble aménagé est isolé avec des rampants, un isolant en plaque ou en rouleau mis en place directement sur l’intérieur de votre toit.

Isolation sous toiture : l’isolation sous rampant est un moyen très efficace, le plus souvent utilisée pour isoler les combles aménagés. Elle offre multitudes d’atouts en matière de confort thermique et d’énergie. Pour éviter les risques de défaut d’imperméabilité de la toiture, qui pourrait causer l’altération de l’isolant et de la charpente, faites appel à un spécialiste comme le couvreur 93 pour la réalisation de vos travaux.

Pour votre ancien isolant

Vous souhaitez changer votre isolant et vous ne savez pas quoi faire de l’ancien isolant. Sachez qu’il sera possible d’ajouter une couche supplémentaire d’isolant à votre comble, qui servira à compléter la résistance thermique déjà existante. Il vous faudra s’assurer que votre ancien isolant est posé de façon continue et jointive avant de placer la nouvelle couche. Il n’est pas nécessaire d’enlever une laine en se basant sur son ancienneté. En effet, les laines minérales sont à l’épreuve du temps. Même après des dizaines d’années ces isolants ne perdent pas leur efficacité.

Isolation de comble : fiez-vous à un professionnel

Certes, la pose de certain isolant est facile, mais pour bénéficier de la garantie ainsi que les aides financières, recourir à un spécialiste ou une entreprise spécialisée s’avère judicieux. De plus, un expert dispose du savoir-faire et les outils appropriés, il saura vous donner les solutions très ajustées à votre projet.

Tarif d’isolation de comble

Le tarif d’une isolation de comble découle de la surface de la pièce à travailler, de l’isolant utilisé ainsi que de la méthode d’isolation à appliquer. Les coûts varient entre 18 et 50 € le mètre carré pour un comble perdu, et entre 30 et 250 € le mètre carré pour un comble aménagé. Les prix peuvent être réduits avec les diverses aides de la rénovation énergétique. Vous pouvez également tirer parti d’un avantage fiscal de 30 % sans condition de ressources grâce au crédit d’impôt 2017. Un chèque provenant des pouvoirs publics vous sera envoyé même si vous n’êtes pas imposable.