Quelles sont les différentes méthodes d’hivernage de piscine ?

L’hivernage de la piscine est très important pour protéger les équipements de cette dernière ainsi que l’eau du bassin. Alors que certains modèles de piscines hors sols peuvent se démonter aisément et se stocker tout le long de cette saison, d’autres exigent un peu plus d’entretien. Retrouvez sur la suite de l’article, les étapes essentielles pour démonter une piscine hors sol, et les différentes méthodes d’hivernage !

Quels sont les différents modèles de piscine hors sol existants ?

Comparées aux piscines creusées, les piscines hors sol sont largement plus faciles à installer, moins chères au niveau du prix et sont très appréciées par les particuliers. Étant donné qu’il existe de nombreux modèles de piscines dans ce modèle sur le marché, vous avez la garantie de trouver celle qui vous correspondra le mieux à vos attentes et qui satisfera vos besoins.

La piscine hors sol gonflable

L’un des modèles de piscines le plus basique et pratique est celui de la piscine gonflable. Facile à démonter, ce qui offre la possibilité de la faire sortir quand il fait beau, et de l’a stocké en hiver. Il vous suffira de bien la gonfler, et par la suite de la remplir d’eau et voilà votre piscine prête à être utilisée en quelques dizaines de minutes. 

Elles sont commercialisées de toutes formes (ovales, rondes ou rectangulaires) et de toutes tailles, commençant par des petites pour enfants aux plus grandes pouvant accueillir toute une famille. Cependant, en raison de leurs caractéristiques non rigides, les piscines gonflables hors sol sont fragiles et ne durent pas longtemps.

La piscine hors sol autoportante

Les piscines hors sol autoportantes peuvent s’apparenter aux piscines gonflables, mais les processus d’installation diffèrent. Un boudin fixé au niveau de la partie supérieure de la piscine devra être gonflé en premier. Puis, en remplissant la piscine d’eau, la structure prend forme et se stabilise.

La piscine hors sol rigide

Le bassin de la piscine rigide se constitue de panneaux modulaires assemblés. Ces derniers se trouvent en différentes matières, à savoir : bois, résine, acier, etc. Ils ont l’avantage d’un bel esthétique et s’intègrent parfaitement dans le décor. 

Ce qui assure l’imperméabilité de la piscine, c’est le liner qui recouvre l’intégralité des panneaux modulaires du bassin. 

Faut-il démonter sa piscine hors sol en saison d’hiver ?

Certains modèles de piscines hors sol se démontent facilement et ne nécessitent aucun traitement spécifique en hiver. Alors, on ne parle même pas encore d’hivernage ! Dans le cas des piscines autoportantes et gonflables, elles ne doivent même pas rester dans votre jardin. En fin d’été, vous pourrez : 

  • Vider l’eau du bassin de votre piscine,
  • mettre la structure de la piscine dans le carton initial et le ranger.

Vous devez être informé des précautions indispensables à prendre lors du pliage des piscines hors sol. Après avoir soigneusement nettoyé les filtres et autres accessoires, n’oubliez surtout pas de tout sécher.

Quelles sont les différentes méthodes d’hivernage de piscine ?

Dans la plupart des cas, nous retrouvons les piscines hors sol en kit installées en permanence dans le jardin. Particulièrement celles en bois ou en acier. Le principe d’hivernage de ces réservoirs à eau hors sol est le même que celui des piscines creusées :

  • L’hivernage total : arrêter tout type de filtration d’eau et laisser sa piscine au repos durant tout l’hiver.
  • L’hivernage actif : continuer à entretenir l’eau, mais moins régulière qu’en été.

Il est recommandé de commencer l’hivernage de la piscine quand la température atteint les 12 °C.

L’hivernage d’une piscine hors-sol : le mode d’emploi !

Afin de bien hiverner votre piscine hors terre, les étapes suivantes sont recommandées :

  • Effectuer un test choc de l’eau ;
  • verser des produits d’hivernage dans l’intégralité du bassin ;
  • abaisser le niveau de l’eau ;
  • en cas d’hivernage total, nettoyer et éventuellement déconnecter les filtres ;
  • protéger l’eau du bassin des éventuelles intempéries en installant un abri pour piscine ;
  • surveiller de façon régulière la qualité de l’eau : sa couleur, la formation d’algues, son équilibre, etc.

Chaque type de piscine a sa propre méthode d’hivernage, et cela peut paraître compliqué à premier abord ! Néanmoins, si vous hivernez correctement votre piscine, vous retrouverez la joie d’une eau limpide et claire en été !

Nous serions ravis de connaître votre avis

      Laisser un commentaire

      Savoir-Bricoler
      Logo
      Shopping cart