Plancher chauffant et radiateur à inertie : que choisir ?

La maîtrise de l’énergie et l’évolution des technologies ont pour effet de diversifier les solutions de chauffage et de permettre de sélectionner les plus adaptées en fonction des caractéristiques des habitations. Les principaux objectifs, lors de l’aménagement d’un nouvel espace ou de la rénovation d’un système de chauffage ancien, sont : le confort, la sobriété énergétique du système, ses performances, sa longévité et le respect de l’environnement. Parmi les différentes solutions disponibles, on trouve deux systèmes de chauffage différents qui reposent sur des principes de diffusion de la chaleur performants. Les éléments de comparaison qui suivent vont vous aider à décider s’il est préférable d’installer un plancher chauffant ou d’opter pour un radiateur à inertie.

Le plancher chauffant

Le plancher chauffant n’est pas vraiment une innovation. Le principe du chauffage par le sol est assez vieux, mais il a surtout connu du succès dans les années 60 et 80 avec la mise au point du PER (tubes pour plancher chauffant) et d’un système de réglage de la température pour éviter la sensation de jambes lourdes.

installation plancher chauffant

Fonctionnement du plancher chauffant

L’installation d’un plancher chauffant consiste à poser sur toute la surface de la pièce des tubes hydrauliques qui acheminent l’eau chaude sous le plancher ou des résistances électriques (plancher chauffant électrique). Le système est raccordé à un générateur de chaleur fonctionnant avec un réseau de chauffage central, comme une chaudière à gaz ou au fioul, une pompe à chaleur, ou est connecté à une alimentation électrique.

Les caractéristiques du plancher chauffant

Ce chauffage offre plusieurs avantages comme la diffusion d’une chaleur homogène dans les pièces équipées, et un confort d’utilisation grâce aux chaudières haute performance actuelles. Le plancher chauffant permet aussi des économies puisqu’il fonctionne à basse température.

La principale contrainte tient dans les travaux d’installation du plancher chauffant. Il est en effet nécessaire de positionner le réseau hydraulique ou de résistances électriques directement sur la dalle de béton et de recouvrir l’installation d’une chape de béton d’enrobage, d’une chape ciment ou anhydrite (uniquement pour les réseaux hydrauliques).

Suivant l’ampleur des travaux, l’installation d’un plancher chauffant est principalement préconisée dans les constructions neuves d’habitation ou les aménagements d’espaces bruts. S’il s’agit de travaux de rénovation, il est préférable d’opter pour un radiateur à inertie.

Le chauffage à inertie

Le chauffage à inertie repose sur un principe encore plus ancien, qui consiste à utiliser l’inertie des matériaux pour stocker et diffuser la chaleur accumulée. Son efficacité et sa simplicité d’installation et d’utilisation font que nombre de personnes décident d’opter pour un radiateur à inertie.

pose radiateur intertie

Fonctionnement du chauffage à inertie

Il existe deux types de radiateurs à inertie : les radiateurs à inertie sèche composés d’un cœur de chauffe en céramique, en fonte ou en aluminium, et les radiateurs à inertie liquide ou à fluide caloporteur. Ces derniers sont moins performants que le radiateur à inertie sèche car le fluide caloporteur a un pouvoir d’accumulation plus limité.

Les caractéristiques du chauffage à inertie

Grâce à un cœur de chauffe en céramique unanimement reconnu pour son accumulation optimale de calories, la dernière génération de radiateur électrique à inertie sèche en céramique équipé d’un corps de chauffe en acier et d’une façade thermo-régulée combine trois techniques de chauffe : l’accumulation, la convection et le rayonnement, pour une chaleur douce et homogène, un confort optimal et du bien-être au quotidien.

Pourquoi opter pour un radiateur à inertie ?

Les raisons d’opter pour un radiateur à inertie sont nombreuses. Le système d’inertie associé à un thermostat précis permet une gestion fine de la chaleur et une programmation personnalisée en fonction de votre présence dans les pièces de votre habitation. Lorsque vous rénovez un système de chauffage préexistant ou que vous aménagez de nouvelles pièces, opter pour un radiateur à inertie facilite vos travaux d’installation. Il suffit de déterminer l’endroit où installer votre chauffage et d’avoir à proximité une prise électrique pour le raccordement.

Par ailleurs il existe différentes tailles et puissances de radiateurs à inertie. Vous pouvez ainsi opter pour un radiateur à inertie adapté à la surface de la pièce que vous souhaitez équiper.

Opter pour un radiateur à inertie c’est aussi profiter des dernières innovations en termes de réglage de température et de programmation. Une console vous permet de gérer le fonctionnement de l’ensemble de vos radiateurs à inertie de manière centralisée, d’associer chaque radiateur à un groupe (jour, nuit…) et d’en définir les paramètres de fonctionnement.

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Savoir-Bricoler
Logo