Comment créer une terrasse en bois ?

Profiter du soleil sur une terrasse est sans conteste plus agréable que de se laisser caresser par ses rayons en ouvrant les portes et fenêtres. Avec de la volonté, un peu d’huile de coude et du bon matériel, vous pouvez construire votre terrasse en bois vous-même. Suivez le guide pour pouvoir apprécier le résultat au bout de quelques heures.

Etape 1 : la préparation

Le succès de votre projet de construction repose à 80% sur l’organisation en amont. Evitez donc de vous précipiter dans la construction sans avoir pris le temps d’imaginer la terrasse en bois de vos rêves.

L’utilisation de l’espace vous donnera par exemple des indications sur les dimensions idéales.

En effet, une terrasse où vous installerez quelques chaises longues n’aura pas nécessairement la même superficie qu’une terrasse prévue accueillir un salon de jardin complet et éventuellement un espace repas.

Réalisez un plan ou un croquis assez simple mais qui mentionne les dimensions de la terrasse, en tenant compte de l’espacement requis entre les lames de bois.

Voyez si quelques proches peuvent vous aider dans le montage. Vous gagnerez du temps si vous réussissez à former une équipe de 2 ou 3 personnes et il y aura moins d’efforts à fournir ce qui reste toujours plus agréable.

Il ne vous reste plus qu’à vérifier la météo. Les journées de grosse chaleur et les périodes pluvieuses sont en effet à éviter.

choix lame terrasse bois

Etape 2 : le choix du matériel

Une fois les premiers préparatifs établis, vous pouvez commencer à faire vos courses.

Du matériel de bricolage classique vous sera évidemment utile, à savoir :

  • une scie à bois,
  • une perceuse-visseuse,
  • un cutter
  • et un maillet.

Avoir un maillet et une tarière et un maillet à portée de main est par ailleurs indispensable.

Vous trouverez tout ce dont vous avez besoin chez Gadero. Pour la terrasse proprement dite, il vous faut avant tout des lames spécialement adaptées à ce genre de projet.

Vous avez le choix entre les lames bankirai bois dur, le bois composite, le bois exotique, le bois thermo-laqué et les lames en bois résineux.

Elles peuvent être rainurées ou lisses. Vous aurez besoin de plusieurs piquets de fondation qui seront espacés de 50 cm dans le sens de poutres qui servent de support et d’environ 40 cm dans le sens de vos lames.

Placez un piquet au bout de chaque longueur.

Vous aurez donc également besoin de poutres dont la pose se fait dans le sens de la hauteur. Préférez le bois exotique qui offre une meilleure longévité.

Ajoutez la toile tressée à votre liste de courses.

Lorsque vous calculer la quantité nécessaire, notez que deux bandes doivent se chevaucher sur environ 20 cm et non placées côte à côte. Comptez un boulon par piquet, sauf si la construction s’effectue sur une dalle en béton. Dans ce cas, ce sont des équerres ou des chevilles qui assureront la fixation de vos poutres.

Pour finir, munissez-vous de vis. Il en faut 2 tous les 40 cm pour garantir que les lames resteront parfaitement en place. Par précaution, n’oubliez pas votre équipement de sécurité (chaussures, gants, lunettes de sécurité…).

terrasse bois balcon

Etape 3 : le montage

Si la hauteur de la terrasse ne dépasse pas les 60 cm, vous pourrez directement commencer les travaux. Autrement, certaines démarches administratives seront nécessaires en amont.

Pour la construction de votre terrasse, plantez d’abord les piquets à environ 1 mètre de profondeur. Prévoyez au minimum un dépassement de 20 cm pour assurer une bonne ventilation sous le plancher de la terrasse.

En fonction des lames utilisées, l’espacement entre les piquets ne devra pas dépasser les 70 cm.

Posez votre toile tressée puis placez les poutres (ou lambourdes) sur les piquets. Assurez-vous qu’elles soient bien fixées pour garantir la parfaite stabilité de votre terrasse. Vous pouvez commencer à poser vos lames de bois sur les lambourdes.

Si la terrasse est un prolongement de la maison, assurez-vous d’avoir un petit espacement (2,5 cm environ) entre la terrasse et le bâti.

Vérifiez bien que les extrémités des lames sont parfaitement alignées avant de passer à la fixation

. A ce sujet, il est conseillé de visser à 2 cm de chaque extrémité de la lame pour éviter de fendre le bois tout en garantissant une parfaite solidité de la structure.

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Savoir-Bricoler