Le nombre de prises électriques par disjoncteur

Au moment de faire construire ou de faire des travaux de rénovation, il est important si vous devez réajuster ou changer votre installation électrique, de se poser les bonnes questions pour réaliser celle-ci dans les règles de l’art. Pour des raisons d’économie ou simplement parce qu’on a aussi envie de réaliser soi-même les travaux de son habitation, on préférera parfois se passer de l’expérience d’un professionnel. On ne s’improvise pas électricien et il est important de n’oublier aucune des normes de sécurité qui encadrent la réalisation d’une installation électrique. Les composants sont conçus pour supporter certaines charges, et il est indispensable de les connaître. Une surcharge sur un disjoncteur pourrait au mieux faire disjoncter celui-ci, mais il se peut que cela entraîne une défaillance sur votre tableau électrique entier.

Pourquoi ?

En effet, un trop grand nombre de prises pourrait mettre en défaut votre disjoncteur et nuire à votre installation. Les installations électriques mal réalisées ne sont pas sans danger pour vous et votre habitation. Elles sont à l’origine d’un quart des incidents domestiques. C’est pourquoi il est important pour votre sécurité, de suivre les recommandations des normes de sécurité dans la réalisation de votre installation électrique. Ce nombre de prises maximum est encadré par une norme datant du 27 novembre 2015, dont le nom est NFC 15-100. Elle vous permettra de réaliser votre installation avec un niveau de sécurité optimal.

Quelle est la norme ?

Le nombre de prises par disjoncteur évolue en fonction du type de disjoncteur utilisé et de ce que vous y brancherez. Si vous n’y connaissait pas grand chose, n’hésitez pas à contacter un electricien comme celui-ci : entreprise éléctricien à Nangis

Mais en tout cas il faut prendre en compte que :

  • Sur un circuit électrique en 2,5 mm2, qui sera doté d’un disjoncteur de 20 A vous pourrez disposer 12 prises au maximum
  • Sur un circuit électrique en 1,5 mm2, qui sera doté d’un disjoncteur de 16 A, vous pourrez disposer 8 prises au maximum

Dans les cuisines, les prises doivent être équipées d’une prise de terre dédiée et ne peuvent être qu’au nombre de 6 maximum par disjoncteur. Elles devront être installées sur un circuit électrique de 2,5 mm2 et le disjoncteur devra pouvoir supporter une tension de 20 A.

Petite précision à ne pas oublier cependant, l’amendement 5 de cette norme déclare que les dispositifs comme les fusibles ou les plombs sont désormais interdits dans toute nouvelle construction ou rénovation.

Quels sont les appareils que l’on peut brancher sur ces lots de prises ?

L’ensemble de ces prises doit être utilisé uniquement pour des appareils multimédias, des éclairages ou un réfrigérateur.

Les gros appareils ménagers ont quant à eux une norme plus particulière. L’appellation « gros électroménager » comprend les lave-linges, les fours, les lave-vaisselles et les congélateurs. Ceux-ci devront être installés sur des prises électriques spéciales, avec une section de 2,5 mm2 et un disjoncteur de 20A unique par circuit. C’est le cas aussi pour une cuisinière électrique en triphasée. Une plaque de cuisson en monophasé devra être alimentée par une section de 6 mm2 avec un disjoncteur de 32 A.

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Savoir-Bricoler