Serre enterrée

Dans la vie, il est important de connaître comment nous assurer une alimentation suffisante, à vous et à votre famille. Cultiver notre propre nourriture à toujours existé, par tous les temps, cela vous permettra d’économiser de l’argent et de subvenir à vos besoins en cas d’effondrement. 

La serre enterrée est la solution, suivez le guide.

La serre enterrée et sa structure

La serre enterrée est une technique provenant de la culture de certains Indiens d’Amérique du Sud. Appelée aussi Walipini qui veut dire lieu chaleureux, cette pratique simple  a toujours été utilisée par les habitants des régions montagneuses de la Bolivie. Comme son nom l’indique, cette technique est basée essentiellement sur le principe de la serre souterraine

Grâce à cette serre, les cultivateurs et les jardiniers peuvent produire un potager à long terme. A noter qu’il est possible de pratiquer des activités de jardinage dans la serre  et cultiver des variétés de plantes. La serre enterrée s’éparpille dans d’autres régions à climat froid, notamment la Mongolie. Mettre en place une serre enterrée vous donne la possibilité de cultiver des légumes et d’en cueillir durant toutes les saisons. Outre ces légumes, vous pouvez aussi faire de la culture tropicale sans employer un système de chauffage. 

La mise en place de la serre enterrée demande quelques matériaux dont :

  • Un trou rectangulaire peu profond pour avoir une inertie thermique supérieure pouvant améliorer les variations de températures extérieures et intérieures.  Il est nécessaire pour l’entretien de la température pondérée soit comprise entre 10 à 12°C
  • Un toit en bois pourvu d’une parure en plastique et transparent. Il permet aux rayons du soleil d’éclairer et de chauffer la partie interne de la serre durant toute la journée. 

Les éléments essentiels pour la construction d’une serre enterrée

Contrôler une serre enterrée n’est pas facile. Cela nécessite de prendre en compte quelques éléments. Ces derniers doivent être intégrés à la construction. 

Une toiture transparente isolante

Il s’agit de 2 couches de bâches en plastique et de couleur transparent. Elles sont rigides et éloignées par des liteaux de bois. Elles créent un espace épais de 10 cm et remplis d’air isolant. 

Des murs étanches

Avec ce type de serre, il est indispensable d’installer des murs étanches à toute épreuve et un toit résistant. Il faut mettre également du remblai sur le mur nord et créer une petite pente pour que l’eau puisse s’écouler normalement. Le toit doit être couvert d’une bâche résistante et le sol doit être situé à 1,5 m au dessus de la nappe phréatique. 

Une couche drainante

Pour construire une serre enterrée, il faut qu’elle soit positionnée sur une couche drainante pourvue de graviers et de pierres. A l’extrémité externe de la serre, il est nécessaire de placer des drains pour pouvoir évacuer l’eau de pluie. 

Un système de ventilation

C’est un élément indispensable, surtout pendant la saison d’été. Il permet de réguler la température à l’intérieur de la serre. Il aide aussi les murs à avoir la capacité d’absorber la chaleur. Le système de ventilation peut se faire de différentes manières : deux portes installées aux sections de la construction, un lacet sur le grenier, une cheminée chapeautée pour empêcher l’entrée de pluie, etc. 

Pour que vous ayez plus de lumière dans la serre, certains jardiniers professionnels ont ajusté le modèle de base de la serre enterrée en vitrant la partie supérieure du mur sud non enterré. Il faut tout simplement qu’il saisisse les premiers rayons rasants du soleil en saison d’hiver. 

Le lieu où installer une serre enterrée

Choisissez un terrai stable et sec, orienté de la meilleure façon. Au niveau de l’orientation, il faut que la perspicacité de la luminosité soit optimisée en hiver et minimisée en été puisque le soleil bouge donc l’angle de lumière aussi. Il faut que ce type de serre soit bien orienté au sud

Les avantages d’avoir une serre enterrée

Une serre enterrée ou également une serre souterraine  propose de multiples avantages comme :

Un attrait visuel

De nombreuses personnes pensent que la serre enterrée est plus esthétique par rapport à la structure plus classique en surface. L’importance, c’est l’attrait visuel.

L’isolation

La serre est adaptée pour toute la saison et celle du climat. Quand la serre est posée  sous la surface, la masse thermique de la terre procure l’isolation. Pendant la saison d’été et d’hiver, la place de cette serre se situe entre 2 et 3 mètre sous la surface du sol pour maintenir une température constante. 

La polyvalence

Non seulement la serre enterrée permet d’obtenir des aliments, mais elle est également efficace si vous avez d’autres animaux tel que chèvre, poulet ou mouton.

Un milieu protégé

La présence de la serre souterraine est moins sensible aux produits chimiques et aux parasites. Le produit chimique qui est pulvérisé à proximité, ne se retrouvera plus sur vos plantes.

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Savoir-Bricoler