Comment financer ses travaux de rénovation ?

Être propriétaire offre de nombreux avantages : on se sent chez soi et on peut apporter les améliorations que l’on souhaite à notre bien. Mais côté budget, cela peut parfois être un peu plus serré. Heureusement, de nombreuses solutions existent pour financer ses travaux de rénovation à moindre coût.

Les aides de l’État pour la rénovation énergétique

La rénovation énergétique est l’un des premiers chantiers auxquels nous pensons dans nos projets de travaux. Mais parfois ils peuvent demander un investissement conséquent qui s’accompagne d’une facture très salée.

Depuis le 1er octobre 2020, l’État propose aux propriétaires la prime « Ma Prime Rénov » calculée en fonction des revenus. Cette prime va réduire le reste à charge des travaux de rénovation énergétique, sous réserve qu’ils soient éligibles. Cette aide varie en fonction des revenus des ménages, elle peut être plafonnée jusqu’à 90% pour les plus modestes. Cela peut être une bonne solution pour réduire les frais de travaux énergétiques de votre maison.

Les prêts aidés à taux zéro

Bonne nouvelle, les aides de l’État son cumulables. Si le plafond de la prime rénovation auquel vous avez droit ne couvre pas suffisamment les frais, vous pouvez la cumuler avec la réduction de la TVA réduite à 5,5% pour vos travaux énergétiques et ce qu’ils impliquent.

Pour y prétendre, les travaux doivent être réalisés par une entreprise certifiée RGE et votre logement doit être terminé depuis deux ans.

Pensez également à déclarer vos travaux à la taxe foncière. Si vous avez pour projet de changer l’origine d’une pièce ou de réaliser une extension, vous pouvez être exonéré de la taxe foncière jusqu’à 2 ans.

La prime énergie

Pour vos travaux d’isolation, les fournisseurs d’énergie participent à la réduction de la consommation d’énergie des logements. C’est là que vous trouverez l’isolation des combles à 1€. Sont aussi concernés l’isolation des murs, de la toiture, des planchers, l’installation de fenêtes à double vitrage, le remplacement d’un mode de chauffage etc… Le tout est de travailler avec une entreprise signataire de la charte « coupe de pouce chauffage » ou « coup de pouce isolation ».

Le regroupement de crédits

Parfois, votre bien peut demander des améliorations autres que la rénovation énergétique : extension, rénovation d’une vieille pièce, clotûre, piscine… Dans ce cas, l’État n’a pas prévu d’aides particulières.

L’unique solution qui reste est de demander un nouveau crédit à votre banque. Mais les taux de consommation peuvent être élevés. Les banques quant à elles, peuvent faire la grimace en regardant votre dossier et constater vos crédits immobilier et auto en cours. Mais les banques ne sont pas attentives aux nombres de crédits, mais plutôt au taux d’endettement. S’il excède les 35%, votre conseiller peut être réticent à vous ocrtoyer un nouveau crédit pour vos projets de travaux.

Mais votre projet vous tient à cœur. Si vous avez besoin d’un nouveau crédit pour vos travaux de rénovation, pensez à la solution du rachat de crédit. C’est un excellent moyen pour regrouper tous vos crédits en une seule mensualité avec un unique taux.

Le regroupement de crédit quels avantages ?

L’organisme que vous aurez choisi va vous proposer un prêt de substitution pour remplacer vos différents crédits en cours. Ces derniers seront remboursés en une seule fois, et votre nouveau conseiller vous proposera un unique prêt. Cela peut devenir rapidement avantageux et faire baisser vos mensualités jusqu’à parfois 60%.

Ainsi, votre taux d’endettement va baisser, et vous pourrez soit avoir accès au crédit consommation/travaux, soit demander une trésorerie supplémentaire. Elle représente une nouvelle somme qui peut être ajoutée à votre emprunt global pour couvrir vos travaux de rénovation, et se fondra dans vos mensualités.

Quels sont les frais du regroupement de crédits

La plupart du temps, vous allez pouvoir faire une simulation gratuite rapidement sur le site que vous aurez choisi. Une fois votre dossier accepté par une banque, les frais seront inclus dans l’opération. Généralement, ils concernent les indemnités de remboursement anticipé, l’assurance emprunteur, les honoraires et les frais de notaire (environ 2%). Ils sont inclus dans le regroupement et seront donc invisibles.

En bref : vos travaux peuvent être réalisés à moindre coût

Le budget de votre projet de travaux sera établi en fonction de sa nature : rénovation énergétique ? Esthétique ? Extérieur ? Intérieur ?

Entre les primes de l’État et les solutions plus personnelles, en définitive il existe de nombreux moyens pour faire baisser la facture finale des rénovations. On les constate différemment : soit on est directement remboursé, soit on les étale dans nos mensualités.

Une chose est certaine, c’est que vous pouvez éviter de prendre à charge tous les frais que peuvent engendrer des travaux, à vous maintenant d’opter pour la mieux adaptée pour vous.

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Savoir-Bricoler
Logo