L’importance de bien choisir son matériel pour bricoler

Peu importe le niveau, un bricolage réussi nécessite l’utilisation d’outils de travail indispensables. C’est d’ailleurs la première étape qu’un bricoleur se doit de respecter. Il est vivement conseillé de choisir des matériels pour bricoler d’excellentes qualités pour éviter les renouvellements fréquents à cause des éventuelles détériorations.

Les accessoires de bases

Pour ne pas salir ou abîmer rapidement ses vêtements, il est indispensable de choisir une combinaison ou un vêtement de bricolage adapté aux activités et aux travaux à réaliser. Cette combinaison doit répondre aux mieux aux conditions de travail. D’autres accessoires de base sont aussi utiles comme des lunettes de protection, des chaussures de sécurité, des gants de travail ou un masque anti-poussière. Les lunettes de protection s’utilisent pour tous travaux de soudure. Il est important de protéger ses yeux contre tout éventuel risque d’accident de travail. Les chaussures de sécurité permettent d’éviter les risques de tomber sur des débris de matériaux. Les gants de travail protègent les mains contre les souillures.

On a aussi besoin d’une boîte de rangement pour stocker ses outils après les travaux. Pratique, cette boîte vous permet d’éviter de perdre vos outils et de faciliter leur utilisation.

Les bons outils

Après avoir acheté les outils de base, il est maintenant temps de penser aux bons outils qu’un bricoleur doit avoir en sa possession. Il existe des outils standards de qualité qu’on doit choisir en fonction des diverses tâches à réaliser. On pourra par exemple citer le gros marteau et petit marteau avec un arrache-clou ainsi que les différents types de tournevis (de différentes têtes et de différentes tailles). Il est aussi avantageux pour soi de posséder des clés plates et des clefs Allen.

Étant les outils universels du bricoleur, la pince multiprise et pince coupante doivent avoir leur place dans votre boîte de rangement que vous soyez un débutant ou un professionnel du bricolage.

Les outils indispensables

Certains outils sont tout simplement indispensables pour un bricolage réussi. Pratique, la spatule peut servir en même temps au grattage et au décapage. Pour vérifier l’horizontalité et la verticalité d’un mur, d’une table de bricolage ou d’une fenêtre, on a besoin d’un niveau à bulle. Ce dernier permet d’identifier toute imperfection géométrique au cours de la réalisation des travaux. La perceuse-visseuse est aussi un matériel pour bricoler des plus indispensables. Utilisée dans tout type de travaux, elle remplace à merveille le rôle d’une chignole ou d’un tournevis de façon plus efficace. Elle offre une rapidité d’exécution ainsi qu’une simplicité de réalisation.

Les outils additionnels

Un excellent bricoleur doit penser aux autres outils nécessaires dont il aura besoin pour la réalisation de travaux spécifiques. Pour le cas des ouvrages métalliques par exemple, on doit disposer de scie à métaux présentant des tailles et des lames différentes pour le limage et le ponçage.

Vous l’aurez tout de suite compris, l’outillage est un investissement à prendre en compte pour un bricolage bien réussi. En veillant à la bonne conservation de vos matériels, vous serez dispensé des dépenses inutiles relatives à leur entretien.

Les gants

Travailler dans le jardin ou bricoler est un plaisir, mais lorsque vous manipulez les outils, vous devez toujours être prudent et prendre soin de vous autant que possible. La protection, lorsqu’on fait de petits travaux est important, car un accident peut arriver à tout le monde, même aux plus expérimentés.

Toute partie du corps est exposée, des pieds au visage, et avec n’importe quel outil, qu’il soit manuel ou motorisé. Mais s’il y a une zone particulièrement à risque, c’est-à-dire les mains.
Bien sûr, quand on commence à travailler on pense toujours que les gants sont inutiles ou, pire, qu’ils ne peuvent qu’apporter qu’une gène. Mais viennent ensuite les premières coupures, quelques écorchures. Le contact avec le bois brut des manches des outils ou de s poignées du sécateurs, les petites contusions, et les brûlures. Tout ce qui vous fait réaliser que vous avez besoin d’une protection des mains, et il n’y a pas de meilleure protection que les gants de jardinage et de bricolage.

Mais dans la catégorie des gants de jardinage, il y a un peu de tout. En fait, pour chaque type d’emploi, il y a les bons gants, donc quand vous allez choisir des gants de jardinage, vous devrez choisir les bons pour chaque emploi. Il existe des gants pour la taille des rosiers, des gants pour la collecte des mauvaises herbes, des gants pour les outils à manche, comme la houe, et des gants pour les machines à moteur, comme la tronçonneuse et la débroussailleuse.

Les points importants

Il s’agit de vêtements de protection d’une certaine importance, ces gants doivent avoir des coutures renforcées qui augmentent la durabilité et la résistance, une protection de la paume et des doigts aux points les plus sollicités, une fermeture au niveau du poignet pour assurer un ajustement et une étanchéité parfaits. C’est le seul moyen d’empêcher la saleté et les débris de pénétrer accidentellement à l’intérieur.

On peut dire qu’il n’existe pas de gants de bricolage universel qui se prête à tous les travaux et au jardinage. Cependant, il existe des modèles que nous pouvons adapter à l’objectif plus que d’autres et qui peuvent répondre à nos besoins.

Les gants peuvent être en daim ou en similicuir, en coton, en fibres végétales comme le bambou. Et, encore une fois, en plastique, en toile et en fibres synthétiques.

Chacun de ces matériaux a des propriétés différentes qui peuvent donner au gant les caractéristiques dont nous avons besoin à différentes étapes du travail au jardin.

Les gants plus fins et plus légers sont particulièrement adaptés aux opérations nécessitant une certaine sensibilité, tandis que les gants plus épais et plus lourds sont la meilleure option pour les travaux de nettoyage, la collecte de brosses ou si vous devez manipuler certains outils, en premier lieu un sécateur.

Les gants en coton, par exemple, offrent douceur et toucher mais ne sont pas très protecteurs, tandis que les gants en toile, en plastique et en similicuir protègent contre les abrasions et les coupures mais perdent leur sensibilité et ne permettent parfois pas à la main de respirer.

Comme les gens recherchent des gants à la fois souples et sensibles au toucher, durables et protecteurs, vous pouvez aujourd’hui compter sur des tissus en fibres synthétiques mélangées qui présentent la plupart de ces caractéristiques : ils sont légers et très protecteurs à la fois.

      Savoir-Bricoler
      Logo
      Shopping cart