Qu’est-ce qu’un menuisier agenceur ?

Un atelier de menuiserie d’agencement est spécialiste des projets de menuiserie intérieure. L’activité d’un menuisier agenceur peut aussi s’étendre aux travaux d’isolation. Il peut intervenir pour un projet de rénovation ou dans du neuf.

Si le bois est son matériau de prédilection, il peut aussi travailler les matériaux composites, l’aluminium et le plastique. Ses connaissances des matériaux lui permettent de conseiller ses clients tout en répondant à leurs besoins, leurs envies et aux contraintes éventuelles du projet.

Quelles sont les missions d’un menuisier agenceur ?

La fabrication de menuiserie s’effectue en atelier. Là, le menuisier agenceur est plutôt solitaire dans la réalisation et le montage des éléments. Il lit et interprète les plans, il utilise des machines et des outils pour débiter, calibrer, découper, poncer, vernir…

Puis pour son intervention sur le chantier, il se coordonne avec les autres corps de métier présents (maçon, peintre, plombier…). Sur place, et protégé par ses équipements de sécurité, il installe sa réalisation et procède aux éventuelles corrections et ajustements. Pour finir, il nettoie son chantier.

Quelles formations pour devenir menuisier agenceur ?

Il existe des formations à différents niveaux d’étude afin de devenir menuisier-agenceur : 

Niveau CAP :

  • CAP menuisier installateur
  • CAP menuisier fabricant de menuiserie, mobilier et agencement
  • BEP bois et matériaux associés

Niveau BAC :

  • Bac pro bois construction et aménagement du bâtiment
  • Bac pro bâtiment : métal, aluminium, verre et matériaux de synthèse
  • Bac pro artisanat métiers d’art option ébénisterie
  • Bac techno STI2D, spécialité génie mécanique, option bois et matériaux associés
  • Brevet Professionnel menuisier
  • Mention Complémentaire parqueteur

Niveau Bac +2 :

  • BTS systèmes constructifs bois et habitat (SCBH)
  • BTS technico-commercial, option bois et dérivés
  • BMS bâtiment
  • Brevet de Maîtrise menuisier de bâtiment et d’agencement

Qualités et compétences pour devenir menuisier agenceur

Le menuisier agenceur doit faire preuve d’un savoir-faire manuel, de compétences techniques et d’un certain goût esthétique.

Pour être menuisier, il faut avant tout d’excellentes connaissances dans les différents matériaux travaillés. Leurs propriétés, leurs qualités, les traitements et soins à leur apporter…

Il faut aussi maîtriser la géométrie, le calcul, avoir une bonne appréhension de l’espace, être à l’aise en dessin industriel et aussi savoir gérer certains logiciels informatiques.

Mais ce n’est pas tout, pour pouvoir intervenir sur un chantier, il est important pour un menuisier agenceur de posséder quelques connaissances dans d’autres domaines, notamment l’électricité, la pose de carrelage, la plomberie…

Il ne faut pas oublier le sens de l’esthétique, puisqu’un bon menuisier doit aussi faire preuve d’une certaine créativité et d’un bon goût.

Quelles évolutions possibles pour un menuisier agenceur ?

Pour devenir menuisier agenceur, il est recommandé de passer un diplôme. Néanmoins, il est parfois possible de réaliser une formation sur le tas.

Le menuisier agenceur suit le schéma de la plupart des métiers du bâtiment, il existe plusieurs grades. Il débute en tant qu’ouvrier d’exécution, qui réalise des travaux simples. Puis en acquérant de l’expérience ou grâce à des formations supplémentaires, il devient ouvrier professionnel, ce qui lui permet, grâce à des connaissances techniques, de prendre des initiatives dans la réalisation. Il peut ensuite devenir compagnon professionnel et exécuter des travaux plus délicats, ainsi que former des apprentis. Enfin, le menuisier agenceur peut atteindre le grade de maître ouvrier, qui peut réaliser des travaux plus complexes et encadrer une équipe.

Lorsque le menuisier agenceur à d’autres connaissances dans les métiers du bâtiment, il peut aussi évoluer vers le métier de chef de chantier.

Il peut aussi choisir de se spécialiser dans un domaine précis comme les bateaux, les escaliers ou les cuisines… Après quelques années d’expérience, le menuisier agenceur peut aussi décider d’évoluer vers la décoration d’intérieur ou l’architecture d’intérieur.

Enfin, il peut choisir d’ouvrir son entreprise et devenir son propre patron.

Nous serions ravis de connaître votre avis

      Laisser un commentaire

      Savoir-Bricoler
      Logo
      Shopping cart