Affûter sa chaîne de tronçonneuse

Pour une meilleure performance de votre tronçonneuse, il faudra que la chaîne soit en parfait état. Dans cet article, nous allons vous montrer comment bien entretenir sa chaîne de tronçonneuse.

Avantages à affûter la chaîne ?

L’entretien de votre tronçonneuse commence par l’entretien de la chaîne, élément indispensable pour travailler dans de bonnes conditions. Il en va de votre sécurité.

L’avantage d’affûter une chaîne de tronçonneuse est évident. Quelques gestes simples vous éviteront de perdre du temps avec un outil qui ne coupe pas.

Utilisez les bons outils et respectez scrupuleusement les étapes décrites ci-dessous.

Quant affûter la chaîne ?

Lorsque la chaîne est en action, nous devons obtenir une coupe nette, sans bavure et la coupe doit se faire sans forcer. Si la coupe devient difficile, la chaîne ou simplement certains de ses maillons sont usés. Cela se produit si la chaîne à plusieurs heures de fonctionnement et que le travaille est intense. Et oui une chaîne doit être affuter très souvent…

Les maillons sont en métal et finissent par s’user. Il arrive que la chaîne se détériore au contact de cailloux lorsque la chaîne touche le sol ou qu’elle rencontre des clous présents sur le bois à couper.

Si les maillons de la chaîne sont vraiment trop abîmés, nous vous conseillons de changer la chaîne. La chaîne ne devra pas être affûtée plus de trois fois.

Repère d’usure d’une chaîne de tronçonneuse

Que ce soit pour une tronçonneuse électrique ou une tronçonneuse thermique pour qu’elle coupe bien, la chaîne doit être parfaitement affûter. C’est la clé pour bien tronçonner.

Les outils pour l’affûtage

  • Un étau spéciale pour coincer le guide mais qui puisse laisser la chaîne libre.
  • Une paire de gants de sécurité pour éviter tout risque de coupure.
  • Une paire de lunettes de protection.
  • Une lime dite « queue de rat ».

Vous pouvez trouver des kits d’affûtage très pratiques :

Oregon 558550 Kit d'entretien de guide et d'affûtage de chaîne de tronçonneuse .325" "avec limes rondes 4,8mm
  • Le kit d’affûtage original pour l’entretien de la chaîne et du guide
  • Comprend : un porte-lime assemblé pour entretien de la platine supérieure
  • Un manche en bois assemblé avec lime plate et une jauge de profondeur pour entretenir le limiteur de profondeur de la chaîne
  • Une curette de guide pour nettoyer la rainure des guides et les orifices de lubrification
  • Velcro attaché Trousse avec passant de ceinture

Affûteuse électrique pour tronçonneuse :

Très pratique (c’est ce que j’utilise) car le bon angle est déjà prédéfini par défaut, il y a juste a faire passer les maillons un par un sous la pierre à meuler. En 5 minute votre chaînes est affûtée. Le seul inconvénients et qu’il faut démonter la chaîne du guide, l’avantage est que vous n’abîmerez pas les maillons de la chaîne. Je conseille cet achat à tous les bricoleurs :

Promo
Einhell Affûteuse de chaîne de tronçonneuse électrique GC-CS 85 E (85 W, Epaisseur de la meule 3,2 mn, Dispositif de serrage, Livrée avec 1 meule abrasive)
  • L’affûteuse de chaînes GC-CS 85 E est un outil compact, robuste et efficace pour l’affûtage précis de toutes les chaînes de tronçonneuse usuelles
  • Grâce à un étau pivotant et son échelle de réglage, il est possible d'ajuster avec précision l’angle d'affûtage et ainsi aiguiser tous les maillons de la chaîne repositionnement nécessaire
  • Une butée de profondeur protège la chaîne d'un affûtage trop en profondeur

Comment affûter une chaîne ?

Schéma de principe

1 – Dent. 2 – Rivet. 3 – Limiteur de profondeur. 4 – Maillon entraineur.

La chaîne d’une tronçonneuse comporte plusieurs éléments bien spécifiques. Elle est spécialement étudiée pour fournir un travail propre et sans danger. Ne négligez aucune étape. Si vous avez le moindre doute, reportez-vous à la notice de votre machine ou aux données du constructeur.

  • Coincer le guide de la tronçonneuse dans l’étau. Immobilisez fortement le guide de façon à ce que la tronçonneuse ne bouge pas. La rotation de la chaîne doit être possible.
  • Vérifier que la chaîne coulisse correctement sur son guide et qu’elle est bien tendue, cela évitera qu’elle bouge lorsque vous allez affûter les maillons.
  • Verrouiller la tronçonneuse avec le frein de chaîne.
  • Repérer le ou les maillons présentant des défauts d’usure. Marquez le premier maillon à affûter. Chaque maillon devra être affûté un par un.
  • Il faut donner le même nombre de coup de lime sur chaque maillon.
  • Commencer par le maillon le plus endommagé. Placer la lime à 45° par rapport au guide et ayez un mouvement de bas en haut. Normalement, le maillon affûté sera légèrement brillant.
  • Une fois tous les maillons affûtés d’un côté, faites la même chose de l’autre côté.
  • Une fois les deux côtés affûtés, détendez la chaîne pour mieux la retendre (voir notre article sur comment tendre une chaîne de tronçonneuse), vous serez certain qu’elle est correctement tendue car elle a pu se détendre pendant l’affûtage.
  • faites un essai pour vérifier que votre chaîne est opérationnelle.

Une chaîne de tronçonneuse bien aiguisée fait le travail toute seule. Elle rentre dans le bois sans effort. Si la lame est mal aiguisée, l’utilisateur aura tendance à appuyer sur le guide ce qui peut provoquer des accidents.

La chaîne de tronçonneuse s’entretient régulièrement pour éviter toute usure prématurée ou risque d’accident. Elle doit être correctement lubrifiée pendant qu’elle travaille. La présence de sciure en grande quantité annonce un problème de fonctionnement.

L’affûtage de la chaîne s’effectue environ tous les deux ou trois pleins. Ne pas trop tendre la chaîne, une chaîne trop tendue peut casser ou faire forcer le moteur. Pour vérifier qu’elle n’est pas trop tendue, elle doit coulisser librement dans le guide. Un guide en bon état permettra à la chaîne de bien coulisser. Vérifier ce guide régulièrement.

N’hésitez pas à nous contacter si vous rencontrez des problèmes pour aiguiser votre chaîne de tronçonneuse, les commentaires sont à votre disposition.

Jean-michel

Jean-michel

Je m'appelle Jean-Michel, et j'ai longtemps travaillé comme technicien de service après-vente pour des pompes à chaleur et systèmes de climatisation. Cette expérience m'a non seulement permis de développer une expertise technique dans ce domaine, mais a aussi renforcé ma passion pour le bricolage et la construction. Mes weekends et mon temps libre sont souvent consacrés à divers projets autour de la maison. Que ce soit pour construire une nouvelle étagère, rénover une pièce, ou même imaginer et réaliser de petites innovations pour améliorer le confort de mon foyer, chaque projet est une nouvelle aventure. Cette passion pour le bricolage est plus qu'un passe-temps, c'est une véritable source de satisfaction personnelle, me permettant de mettre à profit mes compétences techniques de manière créative et pratique.

Nous serions ravis de connaître votre avis

      Laisser un commentaire

      Savoir-Bricoler
      Logo