Comment débiter un arbre tombé ?

Votre arbre est au sol mais le travaille est loin d’être terminé. Voyons comment s’en occuper.

Plusieurs étapes à respecter afin de débiter votre arbre correctement

Planifiez autant que possible le moment où vous voulez tronçonner l’arbre, par temps sec.

Le matériel

  • Vérifier votre matériel, la tronçonneuse en surveillant que la lame est en en bon état.
  • Faire le plein d’essence pour moteur 2 temps (essence + huile à 2%).
  • Faire le plein d’huile pour que la chaîne soit bien lubrifiée.
  • Lunette de protection, gants et habits adaptés.

⚠️ L’huile moteur n’est pas la même que l’huile pour chaîne de tronçonneuse qui est beaucoup plus visqueuse. La lubrification du moteur se fait par l’intermédiaire de l’huile se trouvant dans l’essence grâce au mélange effectué.

A lire « bien s’habiller pour utiliser sa tronçonneuse en toute sécurité ».

Peu importe que vous ayez une tronçonneuse électrique ou thermique, ce qui compte c’est qu’elle soit adaptée. Au niveau de la taille et de la puissance ! Vous ne débiterez pas un tronc d’arbre avec une tronçonneuse pour l’élagage. Voyez nos deux comparatifs :

Voyons la technique maintenant que l’arbre est à terre.

🤔 Règle à ne surtout pas négliger !

La règle numéro 1 est je pense la plus importante. C’est de commencer à débiter un arbre que si il est totalement tombé. Si il est que partiellement abattu il peut se produire un effet rebond du guide de la tronçonneuse ce qui propulse la machine en direction de l’utilisateur. Le risque est de perdre le contrôle de la machine ce qui est très dangereux. Pour éviter ce phénomène de rebond, commencez à débiter l’arbre lorsqu’il est totalement au sol et non en équilibre. Le tronc de l’arbre doit être le plus stable possible.

☛ A lire « comment abattre un arbre ? »

  1. Commencez par ébrancher tout le pourtour de l’arbre de ses branches les plus grosses. Prenez bien soin de faire attention où vous posez les pieds en restant le plus stable possible. Dégagez la zone autour de l’arbre pour ne pas tomber ou trébucher sur un rondin de bois. Vous devez vous retrouver avec un tronc nu qui sera plus facile à débiter.
  2. Une fois l’ébranchage terminé, nettoyer la zone pour ne pas être gêné. Un environnement propre sera plus sécuritaire. N’hésitez pas à effectuer cette opération plusieurs fois si nécessaire de façon à toujours maintenir une aire de travail propre.
  3. Faites des repères à distance égale sur votre tronc. Ne faites pas des repères trop éloignés les uns des autres pour ne pas avoir à transporter des rondins de bois trop lourds. En général, l’écartement est situé entre 40 et 50 cm. Cette mesure est à titre d’exemple bien-sur, vous pouvez tout à fait couper des rondins plus grands mais attention, ils seront forcément plus lourds.
  4. Une fois repérés, commencer à couper chaque rondin en commençant soit par le haut, soit par le bas à peu près jusqu’à la moitié de la circonférence du tronc. La coupe se termine de l’autre côté du tronc. Pour l’utilisation de cette technique, il faudra surélever le tronc mais ceci n’est pas toujours envisageable. Privilégiez tout de même cette technique autant que possible.

Attention à ce que la tronçonneuse ne ripe pas surtout en fin de coupe et assurez vous d’écarter assez les pieds pour ne pas vous blesser lors de la chute du rondin. Méfiez-vous car il pourrait aussi se mettre à rouler.

Si votre tronçonneuse ripe, une marge de sécurité au niveau de vos jambes sera à respecter pour ne pas que la chaîne de tronçonneuse puisse les atteindre. Ne vous tenez jamais en face du guide-chaîne pour éviter tout accident.

Essayez autant que possible de surélevé le tronc ou une partie de celui-ci pour éviter de venir toucher la terre ou des pierres avec la chaîne de tronçonneuse. Elle n’apprécie pas du tout. La chaîne de tronçonneuse est relativement fragile, si elle frotte sur des cailloux, elle ne coupera plus correctement et vous devrez la changer.

Bien finir de nettoyer la zone de travail mais aussi votre tronçonneuse.

Une fois votre arbre débité, il ne vous reste plus qu’à ramener les rondins de bois chez vous et de les mettre dans la cheminée.

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Savoir-Bricoler