Comment poser un mitigeur et quelle est sa hauteur?

Le mitigeur de douche ou de baignoire représente un élément central de la robinetterie. Il se constitue d’une poignée orientable verticalement ou horizontalement. Il existe sous différentes formes et performances, à des prix plus ou moins élevés et à peu à peu, au fil du temps, remplacé les robinets dit « classique » qui n’offraient que peu de confort à l’utilisation.

D’autres mitigeurs sont dit thermostatiques, dotés de deux commandes, l’une servant à régler le débit de l’eau et l’autre servant à régler sa température.

Quoi de plus agréable que de rentrer sous une eau à une température idéale, située généralement entre 30 et 40 degrés celsius mais attention, ces valeurs ne sont pas exhaustives et chacun est libre de choisir une température plus ou moins chaude en fonction des sensations recherchées.

Une plage importante de température étant permise par un mitigeur thermostatique.

Hauteur de pose

Le mitigeur, élément central de votre salle de bain doit respecter certaines normes, en particulier sa hauteur. Nous aborderons la pose du mitigeur dans une autre section de cet article.

En ce qui concerne sa hauteur, celle-ci se situe à environ 110 cm par rapport au receveur de douche. Elle n’est généralement pas inférieure mais peut toujours variée de quelques centimètres.

Cette hauteur est bien entendu donnée à titre indicatif. Il est cependant judicieux de bien respecter les normes en vigueur de façon à ne pas avoir de mauvaises surprises.

Des conseils pratiques peuvent toujours être demandés à un vendeur compétant, celui-ci pourra vous aider également dans le choix d’un matériel de qualité.

Installation d’un mitigeur

Pour l’installation d’un mitigeur, plusieurs facteurs sont à prendre en considération, en commençant par la hauteur de pose. Bien respecter celle-ci (environ 110 cm) car la sortie des PE permettant d’alimenter le mitigeur en eau chaude et froide doivent sortir de la paroi du mur au bon endroit.

Il est essentiel également de respecter un entre axe eau chaude (PER rouge à gauche) – eau froide (PER bleu à droite) de 150 mm.

Rentrons dans le vis du sujet :

Pour le matériel vous aurez besoin du mitigeur (thermostatique ou non), 2raccords excentrés  et de 2 rosaces.

Je vous conseille un mitigeur de la marque GROHE, c’est pour moi la marque (allemande) au meilleur rapport qualité prix. Utilisez par de nombreux plombiers. Voici le dernier modèle que j’ai installé :

  • GROHE Mitigeur thermostatique Douche Grohtherm 1000 34438003
    Montage mural apparent - GROHE CoolTouch Minimise les risques de brûlures GROHE StarLight Chrome éclatant et durable - GROHE MetalGrip poignées ergonomiques en métal GROHE SafeStop butée à 38°C - GROHE SafeStop Plus butée à 38°C + limiteur de température intégré à 50°C max GROHE TurboStat cartouche C3 - régulation thermostatique quasi-instantanée et arrêt en cas de coupure d'eau froide - Inclus : Robinet d'arrêt, Clapets anti-retour, Tête céramique 1/2", 180°, Filtres, rosace en métal, Raccords en S Poignée de débit avec touche éco et butée éco réglable séparément - Départ de douche 1/2" par le dessous

Pour les outils, vous aurez besoin d’un mètre, d’un niveau à bulle, du téflon et du silicone.

Enfin des clés plates à choisir en fonction du diamètre des écrous (en règle générale du 22 et du 32) ou clé à molette en remplacement des clés plates, tournevis plat et – ou cruciforme.

Avant le montage du mitigeur (ou démontage de l’ancien) couper l’arrivée d’eau et vérifier si l’arrivée d’eau chaude se trouve bien à gauche et celle de l’eau froide à droite.

Ceci paraît basique mais cette simple vérification vous permettra peut-être d’éviter une catastrophe.

  1. Bien étancher les raccords excentrés avec du téflon, ceci dans le sens du filetage.
  2. Visser les raccords excentrés au mur sur les raccords femelles déjà existants (serrer suffisamment les raccords excentrés mais sans trop forcer avec la clé plate ou la clé à molette).
  3. Etaler du silicone entre le mur et les raccords excentrés.
  4. Visser ensuite les rosaces jusqu’au mur en vérifiant l’horizontalité et ajuster cette horizontalité si nécessaire. Bien respecter l’écartement (entre axe) de 150 mm entre les raccords.
  5. Sur le mitigeur, vérifier si les filtres à impuretés sont bien présents et dans le bon sens (le côté bombé du joint doit se trouver à l’intérieur).
  6. Positionner le mitigeur sur les raccord excentrés sans rajouter de joint silicone ou du teflon en couche supplémentaire.
  7. Serrer le mitigeur avec la clé plate ou la clé à molette.
  8. Vérifier l’horizontalité du mitigeur.
  9. Vérifier l’étanchéité en allumant le mitigeur.

Si vous suivez ces quelques étapes de montage, vous n’aurez aucune difficulté à installer un mitigeur.

Il ne vous reste plus qu’a visser le flexible de la douchette et tout est prêt !

En résumé

Prenez le temps qu’il faut pour bien respecter les normes en vigueur.

N’hésitez pas à vous faire aider par un professionnel, quelques conseils utiles sont toujours les bien venus.

Privilégiez du matériel de qualité qui vous apportera confort d’utilisation et résistance à l’usure ou à la corrosion par exemple. C’est pour cela que je ne vais plus à l’économie quand je bricole, je le regrette à chaque fois ! Le matériel de qualité est un peu plus chers mais la qualité de votre robinetterie reste un élément primordial. Si vous devez choisir une marque, prenez GROHE ! Vous ne regretterez pas mon conseil ;).

Une garantie sur du matériel de marque vous apportera également sérénité et confort.

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Savoir-Bricoler
Logo