Comment poser un revêtement en polyester pour piscine ?

Il y a une différence entre le revêtement en polyester et l’enveloppe en polyester, même si le procédé est identique. Ce matériau s’adapte à tout genre de piscine (acier, béton, composite, bois) et modèle de bassin, du plus simple au plus complexe. Ce qui rend le polyester aussi spécial réside dans son efficacité au remplacement de revêtements existants, dégradés ou devenus perméables. Cette solution est impeccable pour les couches intérieures des piscines !

Retrouvez tout ce que vous devez savoir sur le revêtement de piscine en polyester.

Quelles sont les spécificités du revêtement en Polyester ?

Ce produit s’étale en une ou deux couches comme une peinture. Elle ressemble à une enveloppe en polyester, car la procédure de fabrication est identique. Le revêtement est constitué de multiples couches de matières différentes supposées l’une sur l’autre, à savoir :

  • Résine polyester+ fibre de verre ;
  • résine isophtalique ;
  • gelcoat pour la finition.

piscine en polyester

C’est pour cela qu’il est aussi appelé revêtement stratifié.

Enfin, une couche de 2 à 3 mm est formée, plus épaisse qu’un simple revêtement ou film de renfort. Elle offre une réelle efficacité concernant la pratique (scelle, neutralise les imperfections structurelles, résiste au passage du temps), mais également l’esthétique (brillance).

En revanche, cela reste assez cher. Envisagez un minimum de 80 € à 100 € par m2.

Pour une piscine de forme rectangulaire qui mesure 12 m × 5 m avec une profondeur moyenne de 1,50 m, cela vous reviendra à plus de 10 000 € ; pour un simple liner en 75/100°, cela vous coûtera entre 3 500 € et 5 000 €.

En outre, comme avec les coques en polyester, ce dernier est extrêmement réactif aux pH bas (calcaire, sédiment, l’oxydation ionique) et peut présenter des risques d’osmose s’il est mal installé.

Comment poser un revêtement en polyester ?

Concernant l’étalage du produit, cela dépend de l’état originaire de la surface à travailler et du mode de la réalisation. S’agissant d’une opération technique, il est recommandé de faire intervenir des professionnels expérimentés pour les raisons suivantes :

  • Produit correctement dosé ;
  • épaisseur uniforme sur l’intégralité de la surface interne du bassin ;
  • obtenir le démoussage proche du parfait.

revetement piscine

Préparation et ponçage du support

La mise en œuvre doit être parfaite, uniforme et sans poussière. Il est obligatoire de décaper et même polir quelques endroits ou la totalité de la couche intérieure de la piscine.

Une couche de résine adhésive ou revêtement primaire est ensuite appliquée, ce qui créera un lien entre le revêtement intérieur et le support. La résine isophtalique minimise également le risque de pénétration d’eau.

Application de résine + fibre de verre

Les couches de matières qui suivent sont à base de résine et de fibre de verre. Elles servent à sceller l’intérieur des piscines.

Généralement, plusieurs couches sont nécessaires pour obtenir l’épaisseur requise qui garantit l’étanchéité et la bonne tenue de la surface.

Une couche en gelcoat pour les finitions

Le gelcoat représente la dernière couche. Celui-ci protège le revêtement précédent et lui donne son aspect brillant caractéristique. Il est souvent coloré pour embellir la couleur de l’eau de piscine.

Comment s’entretient le revêtement d’une piscine ?

Le nettoyage des canalisations est primordial pour retarder les décolorations et éviter que les dépôts de calcaire ne « s’enracinent ». Faites-le une fois toutes les deux semaines au minimum après une utilisation fréquente de la piscine ou après des intempéries.

Évitez d’utiliser des produits trop forts (comme l’acide chlorhydrique), même de façon diluée, car ce genre de solutions attaqueraient et dégraderaient le revêtement. Privilégiez une éponge simple, pas de grattoir ; ajoutez peut-être du vinaigre blanc afin d’enlever les taches prononcées.

Vous devez aussi prendre les précautions suivantes :

  • Ne laissez pas la piscine vide : autrement, le revêtement risque de sécher et de se détériorer de manière irréparable (voire détérioration possible du gelcoat). Le polyester ne fait pas exception ;
  • notez la température, le pH, le titre hydrologique (calcaire) de l’eau : un pH de 7,2 à 7,4 n’est pas recommandé ;
  • entretenez régulièrement votre piscine et soyez attentif aux problèmes de stérilisation et d’équilibre hydrique (pH, TAC, TH) : il est recommandé d’installer des contrôleurs et des automates pour vous se faciliter la vie ;
  • optez pour des outils compatibles avec le gelcoat (en particulier les têtes de vadrouille d’aspirateur).

Vous pouvez aussi installer un abri de piscine en kit qui vous permettra d’espacer vos nettoyages.

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Savoir-Bricoler
Logo