Comment abattre un arbre ?

Nous allons vous montrer dans cet article comment abattre un arbre en toute sécurité, les étapes à ne pas négliger et comment le débiter une fois à terre.

Le matériel nécessaire

Avoir les bons outils pour travailler, cela semble évident. C’est pourquoi il vous faudra une tronçonneuse puissante qui ne présente aucun défaut de fonctionnement et surtout une chaîne bien aiguisée !

Une chaîne bien aiguisée fera de gros copeaux et coupera facilement le bois. Une chaîne mal aiguisée fera une sorte de poussière de bois et vous serez obligé de forcer sur la tronçonneuse et de l’user prématurément. Vous perdrez beaucoup de force, de temps et de l’essence 🙂

Liste du matériel nécessaire pour abattre un arbre

  • Ribiland 326 - Coin de Fendage - En Acier 1,5 kg
    Les coins sont indispensables à tout travail de refente du bois. Ils sont complémentaires au merlin ou à la masse, ils facilitent l'éclatement des bûches, souches de gros volume. Coin forgé - Coin 1,5 kg - Couleur Rouge Outil de haute qualité grâce à l'expérience de Ribiland
    9,00 €

Ce coin de fendage sera à intercaler dans le trait de chute. Préconisez 2 coins plutôt qu’un. Nous verrons un peu plus bas quel est son utilité.

Les coins sont indispensables à tout travail de refente du bois.

Ils sont complémentaires au merlin ou à la masse, ils facilitent l’éclatement des bûches ou souches de gros volume.

Comment abattre un arbre ?

Lorsque vous voulez abattre un arbre, il faut tout d’abord prendre en considération son environnement. Si vous êtes en pleine forêt, rien ne vous gênera à part les autres arbres aux alentours. Il faudra faire en sorte que l’arbre tombe au sol sur un espace dégagé.

Abattre un arbre à la tronçonneuse nécessite de la méthode et de la prudence !

Avant de commencer la coupe, familiarisez vous avec les techniques et les règles de sécurité.

Importance d’une chaîne bien aiguisée

Ceci est capitale pour que votre coupe soit nette et sans bavure. La coupe sera plus facile à effectuer si votre chaîne coupe parfaitement. Voir notre article sur comment affûter une chaîne de tronçonneuse. De plus, elle aura tendance à sauter si certaines de ses dents ne sont plus assez aiguisées. Vérifier qu’elle est parfaitement lubrifiée car l’échauffement est très important et si il n’y a plus d’huile dans la tronçonneuse, la chaîne cassera. Ceci est à vérifier systématiquement, ceci en va de votre sécurité.

Préparation de l’abattage

  1. Prenez le temps de la réflexion. Observez l’arbre, sa structure. Essayez de voir si il ne penche pas d’un côté. Sa chute sera plus facile du côté où il penche.
  2. Dégagez la végétation proche de façon à travailler avec aisance. Rien ne doit vous gêner si vous êtes amené à reculer. Personne mise à part vous ne doit se poster à proximité de la zone d’abattage.

Si des lignes électriques traversent des branches, faites appel à un professionnel, cela sera plus prudent. Un cable électrique au sol est très dangereux, cela est encore plus dangereux si le fil électrique est sectionné.

Principe d’abattage

La coupe s’effectue en deux temps, l‘entaille de direction et l’entaille de chute. Respectez strictement ces deux étapes pour ne prendre aucun risque pour votre sécurité et celle des autres.

L’entaille de direction

  1. Pour une tronçonneuse thermique, démarrez la machine au sol.
  2. Tenez vous du côté de l’entaille c’est-à-dire du côté où vous voulez faire tomber l’arbre. Effectuez l’entaille en V à 45° en commençant par l’entaille oblique puis terminer par celle horizontale. L’entaille doit avoir cette forme ☞ ∠
  3. Dégagez l’entaille avec une hache, l’arbre sera alors coupé d’un quart sur sa circonférence.

Le trait de chute

  1. Placez vous à l’opposé de la première coupe, de l’autre côté de l’arbre.
  2. Tronçonnez horizontalement à un ou deux centimètres au dessus de l’entaille en V. Après quelques centimètres de coupe, placez un coin ou deux sur la coupe pour éviter tout pincement de la tronçonneuse. Veillez à bien enfoncer les coins.
  3. Votre arbre n’aura plus alors que très peu de résistance. Eloignez vous de la zone en reculant assez afin de ne pas être blessé.

⚠️ Même si l’arbre bascule doucement, restez éloigné jusqu’à sa chute complète car il pourrait vriller ou modifier légèrement sa ligne de chute.

La coupe au sol

Maintenant que votre arbre est au sol, il faut s’attaquer à l’ébranchage. Placez vous systématiquement sur le côté opposé de la branche à couper. Il faut avoir un bon encrage au sol, Regardez où vous posez vos pieds pour ne pas glisser sur un rondin. Si un rebond survient, vos jambes doivent rester hors d’atteinte.

Il est important de pouvoir circuler autour du tronc, dégagez de temps en temps les branches coupées.

Débiter le tronc

  1. Si le tronc est en tension sur ses extrémités, commencer à le tronçonner d’environ 1/3 par le dessus.
  2. Terminer le tronçonnage par le dessous en faisant bien attention à une possible rotation du tronc.

A noter que le tronçonnage doit laisser des copeaux nettes, si la sciure devient trop importante, il sera temps d’affûter la lame de tronçonneuse ou de la changer.

Destruction de la souche

  1. Pour détruire la souche, il faudra percer une multitude de trous dans celle-ci avec une mèche de gros diamètre.
  2. Verser dans les trous une substance à base de sulfate d’amnim qui accélère le processus de pourrissement.

Vous pouvez également acheter ou louer une rogneuse de souche.

Abattre un arbre reste un processus simple mais qui demande toujours de la vigilance. Respectez scrupuleusement toutes les étapes décrites dans cet article et tout se passera pour le mieux.

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Savoir-Bricoler