Comment se passe une dératisation dans une entreprise ?

Les nuisibles comme les rats sont vraiment la « bête noire » des entreprises, la dératisation est prise très au sérieux par les dirigeants, pouvant leur amener une perte d’exploitation importante si rien n’est fait.

La dératisation d’une société est primordial car elle peut provoquer chez le personnel des peurs paniques incontrôlables. Les entreprises, les usines, les hôpitaux, les boulangeries etc, tous sont concernés par ce problème de santé public. Parfois une simple intervention est nécessaire mais dans la plupart des cas, l’entreprise signe un contrat de dératisation, un contrat d’entretien de façon à se débarrasser des rats définitivement.

Il ne faut pas attendre pour agir car les rats se multiplient rapidement. Les employés peuvent exercer leur « droit de retrait » dans le cas d’une prolifération trop importante. Faites appel le plus vite possible à une société professionnelle de dératisation.

Il faudra certainement vous diriger vers une entreprise comme Cejip pour effectuer la dératisation des locaux.

Voyons ensemble de quelle manière les entreprises effectuent ce travail, comment cela se passe t-il ?

Comment se passe la dératisation ?

La dératisation se passe en plusieurs étapes. Les dératiseurs vont dans un premier temps venir dans l’entreprise de façon à évaluer la prolifération des rats. Le service peut être ponctuel ou régulier, cela sera à déterminer lors du passage de l’équipe d’intervention. 3 étapes principales seront à prendre en compte :

  1. Premier contact pour demander une évaluation et le déplacement d’une équipe spécialisée.
  2. Inspection des locaux pour déterminer les besoins préçis.
  3. Traitement de l’infection.

Les produits utilisés pour la dératisation sont inoffensifs, ils sont tous conforme aux prérogatives Européennes et donc conformes. Les dératiseurs sont des experts du comportement des rats, ils sauront vous apporter des solutions durables et efficaces pour en venir à bout.

Des pièges, des répulsifs ou des appâts seront utilisés et disposés là où les petits rongeurs ont l’habitude de passer ou encore là où ils ont été aperçus. Cela prévoit une bonne observation en amont afin d’acquérir une extermination totale. Les pièges sont relevés régulièrement et déplacés lorsqu’il le faut. Ils sont déplacés à intervalles réguliers et remplacés par des nouveaux.

La dératisation n’est pas en soi une opération compliquée mais elle se doit de se doter des bonnes pratiques.

Combien coûte une dératisation ?

Nos petits invités n’ont qu’à bien se tenir. Le prix d’une dératisation dépend surtout de l’ampleur du problème. Les prix concernant les entreprises de dératisation peuvent varier du simple au double, il est bon de demander plusieurs devis pour tenter de trouver lla société la moins chère. Certaines sociétés prévoient des interventions rapides 7j/7 et 24h/24. Ceci est très encourageant pour des lieux comme les hôtels par exemple.

Comment choisir la société de dératisation ?

Des textes existent concernant la dératisation. Assurez-vous que la société choisie vous fournira tous les papiers qui vous permettrons de justifier de leur passage. Le technicien dératiseur doit être diplômé pour pouvoir exercer en toute légalité.

Choisissez une société de dératisation certifiée, des devis clairs et transparents devront vous être fournis avant toute intervention. Posez des questions sur les produits employés et leur efficacité. Demandez comment se passe la dératisation, les délais de mise en oeuvre… Plus vous poserez de questions, mieux cela sera et ainsi une confiance s’installera entre vous et la société. Cette confiance est primordiale car la dératisation n’est pas une mince affaire.

Enfin renseignez-vous sur le suivi et les contrôles réguliers. Combien d’intervention et sur combien de jours ? Les interventions sont elles garanties ?

Que dit la loi ?

Les textes imposent d’agir contre les nuisibles et les entreprises sont tenues de respecter ces règles. Ceci pour toutes les entreprises et industries agroalimentaires (circulaire du 9 août 1978). Pour les sociétés qui sont directement liées à l’alimentation, les règlementations sont encore plus strictes, elles doivent :

  • Consigner les produits utilisés.
  • Apporter des conseils de préventions pour éviter les intrusions.
  • Localiser les pièges sur un plan.
  • Lister les locaux dératisés.
  • Notifier la fréquence d’intervention par l’entreprise spécialisée.
  • Afficher desapports d’intervention avec notifications de la date et signature du responsable.

Des solutions préventives ou curatives peuvent être proposées. Certaines sociétés sont aptes à intervenir dans les plus brefs délais dans le cas d’une urgence.

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Savoir-Bricoler