Quelle charpente pour sa maison ?

Dans le cadre de la construction d’une maison, le maître d’ouvrage doit choisir la charpente qui convient à son projet (charpente traditionnelle, industrielle, métallique ou toit plat). Cette structure sert à porter la toiture et à maintenir le plafond. Elle doit être suffisamment résistante pour supporter la charge permanente liée au bâti et les agressions extérieures (intempéries, aléas du climat, etc.). Afin d’aider les propriétaires à prendre une décision, cet article répond à certaines questions relatives au choix d’une charpente.

Quels sont les différents types de charpentes ?

Selon leur matériau de construction, on peut distinguer cinq différents types de charpentes parmi les plus répandus aujourd’hui. Voyons-les un à un.

La charpente en bois massif

La charpente traditionnelle est construite en bois massif d’essence locale telle que le chêne, l’orme, le pin maritime, etc. Elle peut accueillir tous les types de toitures, notamment les tuiles, les ardoises, le toit végétal ou les lauzes. Conçue sur mesure, elle s’adapte aux différentes configurations de maisons.

L’avantage de la charpente en bois massif réside aussi dans sa grande robustesse et sa résistance au feu. Elle permet d’aménager les combles en espace de vie. Néanmoins, il convient de prendre en compte le niveau de difficulté des travaux à réaliser. Ceux-ci exigent de longues semaines d’intervention et un budget plus important.

La charpente en lamellé-collé

Ce type de charpente est composé de lamelles de bois qui sont collées entre elles. Il présente l’avantage d’être plus simple à mettre en œuvre par rapport à la charpente traditionnelle. Grâce à son poids relativement léger et à sa solidité, il offre la possibilité de réaliser des poutres de longue portée. Ainsi, le lamellé-collé est parfait pour supporter les larges toitures. Il est essentiel de faire appel à une entreprise expérimentée afin de réussir sa réalisation et d’éviter les malfaçons (décollements, infiltrations, etc.).

charpente

La charpente industrielle à fermettes

La charpente à fermettes figure parmi les plus appréciées par les maîtres d’ouvrage en France. Cette structure est constituée de fermettes en bois de faible section, soutenues par des connecteurs métalliques et assemblées en usine. Cela explique son coût de construction plus abordable que les autres solutions. De plus, la charpente industrielle permet d’économiser sur la main-d’œuvre, les matériaux et les travaux d’isolation. Elle est spécialement pensée pour résister à la charge liée à la couverture et au plafond. Elle est moins lourde que les structures traditionnelles en bois massif.

La charpente en métal

Le métal constitue un matériau idéal pour construire une charpente de maison. On utilise notamment l’acier qui se démarque par son poids léger, sa faible épaisseur et sa grande maniabilité. Ce matériau possède une grande flexibilité lui permettant de s’ajuster précisément à la couverture du bâtiment. Il intègre surtout les architectures modernes. Il ne connaît pas les problèmes d’infestation d’insectes ou d’apparition de moisissure. L’inconvénient de la charpente métallique est sa sensibilité à la chaleur. En cas d’incendie par exemple, ses qualités structurelles diminuent significativement.

La charpente en béton

Au-delà du bois et de l’acier, le béton peut aussi être employé dans la construction d’une charpente. Ce type de charpente est prisé pour sa facilité de montage et sa robustesse. Elle ne craint pas les insectes et ne requiert aucun entretien spécifique. C’est une option écoresponsable, puisque son matériau peut être entièrement recyclé. Elle convient aux bâtiments dotés d’un toit plat ou d’une toiture-terrasse. Les bémols de la charpente en béton sont notamment son coût assez élevé et son esthétique peu attrayante.

Quel type de charpente est le plus adapté à son projet ?

Choisir le type de charpente le mieux adapté à son projet constitue une tâche souvent complexe. Le maître d’ouvrage doit prendre quelques paramètres en considération (qualité, budget, etc.). L’idéal serait de se faire aider par un professionnel durant cette étape.

Prendre en compte certains critères de qualité

Afin de s’assurer de la longévité de sa charpente, il est important de vérifier la qualité du matériau utilisé (bois, béton ou acier). En effet, cette structure devra garantir une meilleure résistance :

  • aux conditions climatiques : il s’agit notamment des intempéries et des aléas météorologiques (tempêtes, inondations…),
  • aux éléments naturels : le bois, par exemple, doit être bien traité contre les insectes et les champignons,
  • au feu : suite à un incendie, la charpente doit tenir suffisamment longtemps jusqu’à la reconstruction du bâtiment.

Par ailleurs, il convient d’interroger l’entreprise en charge du projet de la résistance du type de charpente aux éléments internes permanents (poids de la couverture et du plafond).

Engager le bon artisan

Aujourd’hui, un bon charpentier ne se limite plus au savoir-faire en matière de charpente en bois. Il est tenu de s’ouvrir à d’autres pratiques afin de maîtriser la charpenterie métallique par exemple. Il doit être formé à l’utilisation des nouvelles technologies. De même, pour réaliser une charpente en béton, il faut faire appel aux services d’un professionnel maîtrisant à la fois la charpenterie et la maçonnerie.

charpentier

Au-delà de l’expertise et de la fiabilité d’une entreprise, le propriétaire prendra également en considération le prix qu’elle propose. Il est conseillé de comparer quelques devis afin de trouver le professionnel offrant un excellent rapport qualité/prix. Notons que plusieurs critères entrent en jeu dans la tarification, notamment les besoins spécifiques du client et la localisation de la maison. Dans chaque devis, on doit faire attention aux prestations et à leurs prix, ainsi qu’aux délais de réalisation de la charpente.

Comment savoir si la charpente d’une maison est bien conçue ?

Une fois la charpente d’une maison installée, le propriétaire doit assurer certaines vérifications. Si les combles sont accessibles, il est recommandé de visualiser l’état du bois utilisé (pour le cas d’une charpente en bois). Le matériau correspond-il à celui indiqué dans le devis qui a été signé ?

Ensuite, le contrôle à effectuer se rapporte aux différents assemblages et à la forme de la charpente. Cela permet de s’assurer que la structure résistera aux vents violents et aux tremblements de terre. Ainsi, il convient de vérifier certains éléments structurels tels que :

  • les anti-flambages (des barres comprimées ou tendues empêchant la déformation des diagonales comprimées d’une charpente à fermettes),
  • les contreventements (un système permettant de renforcer les parties verticales et horizontales de la structure),
  • l’ancrage de la charpente aux murs et la qualité des assemblages.

Si le propriétaire a détecté une malfaçon ou si le travail de l’entreprise l’a déçu, il peut avoir recours à une solution à l’amiable. Pour ce faire, il doit avertir le professionnel de son mécontentement par lettre recommandée avec accusé de réception. Le but est de lui demander de reprendre les travaux, de réduire le prix ou de proposer d’autres solutions. Si le litige reste irrésolu à ce stade, le propriétaire peut entamer une action en justice.

L’importance de bien entretenir la charpente d’une maison

L’entretien régulier d’une charpente en bois est essentiel afin de la garder en bon état au fil du temps. Les propriétaires doivent confier ce type de travaux à un artisan qualifié. Ce dernier peut se charger d’inspecter la structure une fois par an. Il possède les compétences nécessaires pour détecter les éventuels dégâts causés par les variations de température, les nuisibles, les champignons ou l’humidité.

En effet, sur une charpente en bois, il peut être indispensable d’effectuer des traitements selon la nature du problème détecté. Le professionnel peut utiliser un insecticide, un fongicide ou un hydrofuge. Lors des travaux d’entretien, il est aussi possible de réparer les éléments défectueux de la structure. Si l’on dispose d’une charpente métallique, l’idéal est de la nettoyer tous les ans pour assurer sa pérennité.

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Savoir-Bricoler
Logo