Quelles solutions pour isoler ma maison ?

Les factures d’énergie augmentent à vue d’œil au fur et à mesure des années. Il devient de plus en plus coûteux de se chauffer l’hiver et de se rafraîchir l’été. Grâce aux avancées technologiques, nous savons comment assouvir ces besoins de manière propre et durable, notamment pour les maisons neuves. Mais qu’en est-il des habitations plus anciennes ? Quels travaux privilégier pour isoler votre maison et réduire vos factures ? Nous vous proposons quelques points stratégiques à améliorer pour une bonne isolation thermique.

À qui faire appel pour l’isolation de ma maison ?

Pour ne pas se tromper et réaliser des travaux qui soient cohérents avec votre maison, il convient de faire un bilan thermique.

Pour ce faire, vous pouvez faire appel à un professionnel certifié RGE près de chez vous. Un commercial viendra chez vous pour faire un diagnostic de la performance énergétique de votre maison et de vos factures annuelles pour vous proposer diverses solutions pour l’améliorer.

Les différentes techniques pour isoler ma maison

L’isolation des combles

La toiture étant responsable d’environ 30% des pertes de chaleur, ce sera la première chose à envisager dans vos travaux énergétiques. 

Concernant l’isolation des combles perdus, non habitables en l’état, le plus courant est de venir souffler de la laine ou des flocons isolants dans les combles.

Si vos combles sont aménagés, ou aménageables, l’isolation peut se faire à l’intérieur ou à l’extérieur. Par l’intérieur, on posera des panneaux semi-rigides ou en rouleaux. Via l’extérieur ce sera plus complexe, donc plus coûteux. Elle demande à retirer le revêtement de la toiture et de s’assurer que la charpente pourra supporter le poids des isolants.

isolution soufflée

L’isolation des murs

L’état des murs de votre maison peut être à l’origine de 20 à 25% des pertes d’énergie. Deux approches peuvent être envisagées pour améliorer leur isolation : par l’intérieur ou par l’extérieur.

L’isolation par l’extérieur est la plus efficace. Pour la réaliser, il faut utiliser des panneaux isolants qui seront collés ou vissés au mur pour ensuite être recouverts d’un treillis puis d’un enduit de finition pour un résultat invisible. Une autre technique, celle du “bardage” peut être envisagée. Il s’agit d’installer des panneaux sur des tasseaux en bois horizontaux et verticaux fixés au mur. Une ultime technique se fait avec une pâte isolante projetée sur le mur en plusieurs couches puis d’un mortier de protection. Elle est plus rapide mais moins performante.

L’isolation par l’intérieur est beaucoup plus économique, elle permet de ne pas avoir d’impact sur l’aspect extérieur de votre maison. En revanche, elle entraîne une diminution de la surface des pièces. On compte généralement une perte de 2 à 4m2 de moins par étage. Deux techniques peuvent être envisagées : le montage de panneaux ou la projection d’isolants.

isolation exterieur

L’isolation des fenêtres

Les fenêtres anciennes sont responsables de 10 à 15% de pertes énergétiques.

L’isolation la plus courante au niveau des fenêtres reste le choix du double vitrage. Elles laissent passer la chaleur extérieure et bloquent celle venant de l’intérieur grâce à un système d’atomes d’argent pour les doubles vitrages à isolation renforcée.

Vous pouvez aller encore plus loin et choisir le triple vitrage. Modèle très performant mais qui exige d’engager des travaux conséquents.

L’isolation des sols

Il concerne notamment les maisons avec un sous-sol. Une isolation s’impose lorsqu’une pièce se situe au-dessus d’un sous-sol non isolé, et peut provoquer la perte de 8 à 10% de la chaleur.

Le plus simple est de réaliser les travaux par le bas grâce à des panneaux fixés au plafond du sous-sol.

L’isolation des sols par le bas ne pourra se faire que si votre maison est de plain-pied avec un petit vide sanitaire. Dans ce cas l’intervention se fera sur le sol par la dépose de panneaux isolants sur lesquels une chape en béton sera coulée.

Combien coûte l’isolation d’une maison ?

Les coûts vont inévitablement dépendre de la technique qui sera la plus adaptée à votre maison. Inutile d’opter pour la solution la moins chère : si vous voulez faire des économies, alors réalisez les travaux que demandent votre maison.

Pour les combles, on compte environ 40€/m2 pour des combles perdus, 80€/m2 pour des combles à aménager, et 130€/m2 pour une isolation par l’extérieur.

Du côté des murs, on estime entre 50 et 70€/m2 pour l’isolation par l’intérieur. Il faudra prévoir entre 120 et 150€/m2 pour une isolation réalisée à l’extérieur.

Pour des travaux de rénovation des fenêtres à double vitrage, il faut compter environ 850€ pour du PVC, et 1000€ pour une matière en aluminium. Pour des matières plus nobles, comme le bois massif, il faut compter jusqu’à 1150€.

Terminons par l’estimation des prix pour une isolation des sols. On compte environ 20€ le m2 pour la dépose de panneaux de laine de verre sur le plafond d’un sous-sol. Si l’intervention nécessite une isolation par le dessus, il faudra compter environ 60€/m2.

Ces tarifs sont à titre indicatif. Ils comprennent la pose par un artisan ainsi que son matériel. Les prix peuvent varier d’un artisan à l’autre en fonction du matériel qu’il utilise. Pensez à bien vérifier la qualité des matériaux utilisés !

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Savoir-Bricoler
Logo