Comment tailler un olivier ?

L’olivier est un arbre symbolisant la paix et la sagesse. Nous le trouvons essentiellement dans le bassin méditerranéen où le climat s’y prête. Cet arbre adore le soleil et son exposition devra donc se faire au sud. L’olivier est certainement l’arbre le plus apprécié de nos jardins.

Cet arbre ne craint pas le gèle et peut supporter des températures descendant jusqu’à -10° C. voir plus pour certaines espèces. Ceci étant dit, nous n’avons que très rarement des températures aussi basses dans le sud de la France.

Quand tailler l’olivier ?

Ne vous êtes pas fait au moins une fois cette réflexion : « qu’il est beau cet olivier ».

La taille d’un olivier se réalise en mars-avril, hors période de gel. Choisissez de préférence un temps sec et ensoleillé. Les premières fleurs quant à elles n’apparaîtront qu’en mai-juin. La taille ne s’appuie pas sur de réelles études mais la méthode que je vais vous expliquer dans cette article est une bonne méthode.

Pour pouvoir apprécier cet arbre, il faut savoir le mettre en valeur. L’olivier se taille environ tous les deux ans mais ce délai peut-être raccourci ou allongé en fonction de la pousse.

élagage olivier

Ce qui est certain est qu’il ne sert à rien de le tailler tous les ans systématiquement.

Une simple taille pour le rafraichir suffira. Un escabeau telescopique 5m pour avoir accès aux branches les plus hautes. En la respectant vous obtiendrez un arbre qui sortira surement de l’ordinaire.

Taille de l’olivier

Passons à la taille en nous attardons ici à la taille esthétique.

Il est aisé d’obtenir beaucoup d’olives mais elles ne seront pas forcément comestibles mais ne nous attardons pas sur ce sujet.

Différentes tailles sont possible, en boule par exemple mais celle-ci ne met pas en valeur l’aspect naturel de l’arbre. Ceci n’est qu’un avis personnel.

Pour les outils nécessaires, il vous faudra un simple sécateur car les branches d’olivier ne sont généralement pas d’une grosse section.

Votre obtiendrez de ce fait des coupes beaucoup plus propres.

Pour les branches verticales qui seront coupées pour limiter la hauteur de l’arbre, des branches de section plus importantes peuvent apparaitre.

Il faudra les couper avec un sécateur de force.

Bien désinfecter l’outil avant de commencer avec de l’alcool à brûler par exemple. Port de lunettes de protection et de gants obligatoire. Tout d’abord, il faut prendre du recul sur l’arbre et vérifier si celui-ci est bien équilibré et symétrique.

De préférence, tailler l’olivier dans sa verticalité de façon à ce qu’il ne prenne pas trop de hauteur. Ensuite repérer les plus grosses branches qui vous donneront votre base de travail.

Nettoyer toutes les branches de bois morts et autres ramifications en commençant par le centre de l’olivier.

Le travail sera donc à effectuer du centre de l’arbre vers son extérieur pour éviter de couper des branches intérieurs que vous n’auriez pas vu.

Bien dégager le cœur de l’olivier pour ensuite s’occuper de l’extérieur. Le but est d’aérer l’arbre, il n’en respirera que mieux. Essayer de garder à l’esprit l’harmonie de la branche. Même si celle-ci n’est pas forcément toute droite, gardez la mais en coupant ses rejets.

avoir des olives

Vous pouvez tailler également les branches de façon à ce qu’elles ne viennent pas toucher le sol. Ceci dégagera le tronc qui visuellement embellit votre olivier. Tourner autour de l’olivier pour ne pas oublier de branches rebelles.

Couper tous les petits rejets (petites branches qui feront forcément du bois mort) sans oublier ceux se trouvant au pied de l’arbre. Les rejets poussent relativement vite et si ce travail n’est pas effectuer méticuleusement, vous aurez des rejets de plusieurs centimètres en un an seulement.

Effectuer des coupes franches et droites et non en biseau. Il faut éviter d’obtenir des rejets qui poussent si la branche est coupée trop haute. Ces rejets ne sont pas beaux et absolument pas seins pour l’arbre. Il suffit de couper la branche le plus raz possible de son support qui serait dans ce cas la branche principale.

Terminer par une petite taille d’harmonisation en venant couper toutes les petites branches qui dépassent.Toujours par des coupes franches, nettes et à raz de la branche principale.

Informations complémentaires

Sachez que l’olivier est un arbre assez robuste mais demandant un peu d’entretien régulier. Surveiller votre arbre pour éviter d’avoir à tailler des branches trop grosses. Procédez par étape sans précipitation. Si une erreur de coupe se produit, la nature reprendra ses droits et vous ferez forcément plus attention l’année suivante.

Même si votre olivier paraît un peu plus dénudé après la taille ce n’est pas grave.

Votre arbre doit respirer et c’est à nous de lui en donner les moyens. Vous observerez beaucoup de branches coupées se retrouvant au sol mais pas de panique, aucune raison que la repousse de votre olivier ne soit pas régulière. N’hésitez pas à tourner autour de l’olivier en prenant toujours du recul et maintenez cette observation tout au long de votre travail.

Limiter la hauteur de l’arbre tout en gardant son volume.

Alors, vous êtes prêt à tailler vos olivier ? A vos ciseaux !

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Savoir-Bricoler