3 techniques de rénovation de la toiture

Comptez-vous faire rénover la toiture de votre maison ? Plusieurs options s’offrent à vous. Que ce soit pour réparer des dégradations provoquées par des intempéries, à cause de l’usure du temps ou pour des raisons esthétiques, vous pourrez choisir la méthode qui répond le mieux à vos objectifs et besoins. Découvrez ici toutes les techniques de rénovation de toiture que vous pouvez envisager pour votre maison.

Faites réparer et remplacer partiellement la couverture du toit

Réparer partiellement sa toiture est la meilleure option lorsque celle-ci n’est pas trop abîmée.

Remplacez les tuiles abîmées ou manquantes

Les variations de température peuvent entraîner une fissure ou un descellement de quelques tuiles de la toiture. Ce sont généralement des fuites localisées qui permettent de s’en rendre compte. Ce constat peut également être fait juste en examinant le toit. Dans certains cas, une tempête ou des vents forts peuvent faire s’envoler certaines parties du toit.

Poser de nouvelles tuiles en remplacement de celles qui sont cassées, descellées ou arrachées pourra résoudre le problème. Il faudra toutefois veiller à utiliser des tuiles identiques aux autres, afin que le résultat soit esthétique et de qualité. Dans ce sens, il sera préférable de vous faire accompagner par un professionnel afin de réussir vos travaux.

Réparez les gouttières et chéneaux

Si les tuiles de la toiture jouent un rôle d’une grande importance, il en est de même des gouttières et chéneaux. En effet, ces éléments permettent d’évacuer les eaux pluviales vers les trop-pleins ou les tuyaux de descente. S’ils sont dégradés ou mal entretenus, cela peut être une source d’humidité dans la maison.

Un entretien régulier permet d’identifier des infiltrations, fissures, trous ou encombrements au niveau des chéneaux et gouttières. Les réparations se font généralement par colmatage ou soudage et par des professionnels de préférence. Vous constaterez que plusieurs solutions de rénovation sont à votre disposition si vous consultez une entreprise spécialisée dans la réparation de toiture.

Assurez l’étanchéité autour des points sensibles du toit

Le faîtage, les arêtiers, les tours de cheminée, de lucarne et de fenêtre de toit constituent autant de points sensibles de la toiture auxquels il faut prêter attention.

Le faîtage est la ligne de jonction entre les deux versants d’une toiture et l’arêtier. C’est la charpente qui permet de raccorder les deux parties d’un même toit, assurant ainsi l’étanchéité de l’ensemble. Lorsque tous ces éléments ne sont plus étanches, on constate des infiltrations et des problèmes d’humidité qui peuvent entraîner une dégradation du bâtiment, mais aussi des problèmes de santé (allergies par exemple).

Pour corriger les problèmes d’étanchéité de la toiture, vous pouvez réaliser un closoir sous le faîtage ou alors procéder au remplacement des tours abîmés par des tours en zinc. Ces dernières ont une grande résistance aux rayons UV et au gel.

Nettoyez et démoussez la toiture

Bien que réalisée pour durer plusieurs années, une toiture doit néanmoins être régulièrement entretenue. C’est cela qui assurera sa longévité. Les mousses, champignons et lichens s’installant sur le toit au fil du temps, il faut donc procéder régulièrement à un nettoyage en profondeur et en douceur. Celui-ci peut être mécanique ou chimique et doit être adapté au type de tuiles de la toiture (terre cuite, béton, ardoise artificielle ou naturelle).

Une fois le démoussage effectué, il est conseillé d’appliquer un hydrofuge sur la toiture pour la rendre autonettoyante et plus imperméable. Pour choisir au mieux cette couche protectrice, il sera préférable de vous référer à l’avis d’un professionnel.

Réparation de la toiture, entretien et rénovation

Optez pour un remplacement de la couverture

En matière de rénovation, un changement intégral de la couverture est nécessaire lorsque les dégâts sur la toiture sont trop importants. Vous pouvez aussi envisager un remplacement si vous souhaitez changer l’apparence de votre maison. Différente de la réfection, la mise en œuvre de cette technique doit répondre à certains critères pour être parfaitement réussie.

Procédez à la dépose de l’ancienne couverture

La dépose de la toiture est une étape incontournable du changement de votre toit. Elle peut s’effectuer de deux manières différentes, si les tuiles sont métalliques ou ont été posées au crochet. Dans le premier cas, il faut s’équiper de pinces et d’une perceuse (ou même d’une meuleuse si nécessaire) pour enlever les fixations en place. S’il s’agit de tuiles mises en place par des crochets, l’opération peut se faire simplement à la main, avec des gants de protection.

Il faudra ensuite veiller à l’évacuation des éléments en déchetterie une fois la dépose terminée. Cela est généralement effectué par le professionnel en charge des travaux. En cas de couverture ancienne avec des plaques en fibrociments, l’intervention d’une entreprise spécialisée sera nécessaire pour désamianter la toiture.

Faites inspecter la charpente par un professionnel

Il s’agit ici d’une étape à ne pas négliger lorsque l’on procède au remplacement de la toiture. En effet, avec le temps, la charpente peut se fragiliser ou perdre de son étanchéité. On peut également noter un tassement ou un déplacement de l’isolation, une détérioration des chevrons, etc.

Poser une nouvelle couverture sur une charpente en mauvais état peut être désastreux, car celle-ci ne pourra pas supporter le poids des tuiles neuves. Il est donc primordial de faire effectuer cette inspection par un professionnel et de procéder aux réparations adéquates avant tout remplacement intégral de toiture.

Mettez en place le liteaunage

Le liteaunage (ou litonnage) est généralement indissociable du changement ou de la réfection de toiture. Il désigne l’assemblage des liteaux qui ne sont rien d’autre que les longues planches de bois se trouvant juste en dessous des tuiles et permettant de les soutenir. Les liteaux sont cloués ou vissés entre les chevrons de la toiture, suivant un écartement calculé en fonction de la dimension et du poids des tuiles, ainsi que du type de revêtement de toit.

Faites poser la nouvelle couverture

La pose de la nouvelle toiture est généralement assez rapide. Lorsque la charpente est en bon état, cette étape est plutôt simple, mais doit rester minutieuse. Vous pouvez installer un écran de sous-toiture avant la pose, afin d’assurer une meilleure protection contre les infiltrations. Cette dernière étape sera également parfaite pour améliorer l’isolation de votre toit pour limiter les pertes d’énergies et réaliser ainsi des économies.

dépose de l'ancienne toiture, tuiles, couverture

Procédez à une réfection totale de la toiture

La réfection totale de toiture n’est pas à prendre à la légère. C’est un chantier souvent long et coûteux qu’il vaut mieux confier à des professionnels. Elle est nécessaire lorsque tous les éléments de la toiture (charpente et isolation comprises) sont à remplacer.

La réparation de la charpente

La charpente est l’élément qui soutient la couverture de toit. Elle doit donc être d’une grande solidité. Avec le temps et les dégradations dues aux intempéries, elle peut s’affaisser ou alors être envahie par des parasites.

Trois options s’offrent à vous lorsque vous souhaitez remplacer totalement cet élément de votre habitation. Vous avez le choix entre une charpente en bois, une charpente en béton ou une charpente métallique. Selon vos objectifs et votre budget, un professionnel pourra vous conseiller sur la solution la mieux adaptée à votre maison.

La réfection de la couverture de toit

La rénovation de la couverture de toit dans le cadre d’une réfection répond généralement aux mêmes critères que lors d’un changement de toiture. Toutefois, vous avez ici la possibilité de changer totalement de matériau de couverture. Vous pouvez également procéder à quelques modifications structurelles (pose d’une nouvelle fenêtre de toit, de panneaux solaires, etc.) ou même opter pour un nouveau type de toiture. Il faudra cependant tenir compte de la règlementation en place et de la situation géographique de l’habitation avant d’entamer les travaux.

Faites isoler votre toiture

On ne le dira jamais assez : une bonne isolation est le gage d’une maison confortable et permet de grandes économies d’énergies. Lors de la réfection de la toiture de votre habitation, il faudra donc y faire attention. Selon le type de toiture, plusieurs techniques sont disponibles : isolation sous-toiture, par soufflage, etc. En confiant cette opération à des professionnels, vous pourrez obtenir des résultats durables et de qualité.

Pose d'une nouvelle toiture, réfection totale, charpente

Découvrez les autorisations et les aides financières à connaitre lors de la rénovation de toiture

Une fois que vous aurez choisi la méthode qui convient le mieux aux travaux de rénovation de toiture que vous voulez effectuer, il faudra vous assurer de disposer des autorisations nécessaires. Celles-ci peuvent être obtenues en effectuant certaines démarches administratives. D’autres procédures peuvent également être entreprises afin de profiter d’une aide financière pour vos travaux.

Les autorisations et les démarches administratives

Avant de vous lancer dans la réfection de la couverture de toiture, vous devrez effectuer quelques démarches administratives. Il vous faudra consulter le Plan local d’urbanisme (PLU) auprès de la mairie de votre ville et vérifier la présence ou non de monuments historiques à proximité de l’habitation.

Si vous souhaitez apporter de grands changements comme une surélévation ou une modification de volume de combles, un permis de construire sera également obligatoire. Le recours à un architecte sera aussi nécessaire si la surface totale de la maison dépasse les 150 m² à la fin des travaux.

Les aides financières à la réfection de toiture

Les rénovations de toiture peuvent coûter cher. En fonction de l’envergure des travaux, il faudra prévoir un budget conséquent. Heureusement, l’État a mis en place des aides financières qui vous permettront d’amortir les frais, à condition que l’amélioration des performances énergétiques soit prise en compte dans vos travaux. Il s’agit :

  • des subventions de l’ANAH (agence nationale de l’habitat),
  • du CITE (crédit d’impôt pour la transition énergétique),
  • de l’éco-PTZ ou écoprêt à taux zéro,
  • du chèque-énergie,
  • et des certificats d’économie d’énergie.

Certaines collectivités locales peuvent aussi accorder des aides qui sont cumulables avec les subventions nationales.

La rénovation de toiture n’est pas à prendre à la légère. Quelle que soit l’envergure des travaux, il est recommandé de s’adresser à des artisans expérimentés et équipés pour des travaux en hauteur. De plus, ces derniers pourront vous aider à mieux définir votre projet. N’hésitez donc pas à les contacter pour obtenir un devis au plus tôt.

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Savoir-Bricoler