Enterrer un récupérateur d’eau

Vous n’aurez pas besoin d’eau potable pour arroser le jardin, laver la terre ou alimenter les machines à laver et les toilettes. Il vous suffit d’aménager un récupérateur d’eau enterré, de se raccorder à la chute d’eau de pluie et de créer un réseau d’alimentation dédié. 

Fonctionnement de la cuve de récupération d’eau de pluie 

L’eau de pluie s’écoule dans les gouttières. Elles sont généralement localisées en un point de sortie unique pour les réservoirs de stockage de grande capacité et souterrains. L’eau passe à travers le filtre pour éliminer les déchets tels que les feuilles, les insectes, les débris, la mousse, etc. L’eau est ensuite stockée dans un réservoir d’eau relié à la pompe et aux tuyaux d’alimentation.

Notez que le réservoir ne peut pas déborder, l’eau en surplus est envoyée dans un puisard.

Prévoir des engins de chantier

L’installation d’une citerne enterrée nécessite d’importants travaux de terrassement. Même si vous devez louer un engin de chantier, il peut être judicieux de profiter de la construction d’une terrasse pour cacher le récupérateur d’eau sous le revêtement de sol en créant une trappe d’accès.

Les moyens tout comme les budgets nécessaires sont donc conséquents. Il faut compter la location d’une pelle mécanique capable de creuser jusqu’à 1,90 m. En plus de cela, il faut ajouter la location d’une ou plusieurs bennes et la location de matériel travaux public

Aménagement d’un système enterré, faire appel à professionnel est indispensable

L’aménagement d’une citerne souterraine nécessite l’appel à un professionnel qui s’occupera des différentes étapes.

  1. Creusez un trou en fonction des dimensions du réservoir. Cette étape nécessite la location d’engin.
  2. Mettre la cuve en terre.
  3. Connectez le système au réseau domestique pour une utilisation intérieure (WC, machines à laver, etc.).
  4. Veillez à ce que la canalisation d’eau de pluie et la canalisation d’eau potable de la ville ne communiquent pas ensemble.

Le récupérateur d’eau enterrée doit être équipée des différents outils pour son bon fonctionnement.

  1. Une pompe pour envoyer l’eau dans les tuyaux de la maison.
  2. Un système de filtration surtout si vous voulez utiliser l’eau de pluie.
  3. Un système d’aération.
  4. Un système anti-retour. Ce système a pour rôle de permettre à la canalisation d’eau potable traditionnel de se substituer à la canalisation du réseau d’eau de pluie lorsque la cuve est vide. Comme cela, les deux réseaux ne communiquent pas entre eux.
  5. Un indicateur de niveau qui indique quand la cuve est vide ou pleine.
  6. Un système de trop-plein. Lorsque la cuve est pleine, ce système a pour fonction de rejeter l’eau de pluie vers le réseau d’eaux pluviales.

Une canalisation de tubes PVC et de pompes

L’eau de pluie est véhiculée par un réseau de tuyaux en PVC Ø 100 mm. Les robinets qui la conduisent sont approvisionnés par un groupe de pompage (surpresseur) installé dans l’habitation et relié à la cuve par une canalisation PER.

La canalisation PER comprend une pompe, un interrupteur manométrique, un petit réservoir tampon et un électrovanne.


Pour le bon fonctionnement et l’équilibre d’un récupérateur d’eau de pluie enterré, la location d’engins de les travaux publics est essentielle pour creuser et façonner le trou indispensable pour bien installer et aménager la cuve souterraine.

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Savoir-Bricoler