Pourquoi opter pour le parquet flottant chez soi ?

Pour décorer les pièces de votre logement, vous avez plusieurs solutions plus ou moins sympathiques. Il y a le revêtement en vinyle, le carrelage ou encore le parquet. Le bois est un matériau noble qui présente de sérieux atouts en termes d’isolation thermique. En effet, vous pourrez apprécier le côté chaleureux tout en réalisant des économies d’énergie. Si vous cherchez une solution pour votre salon, votre entrée, votre chambre ou votre cuisine, adoptez l’un des parquets flottants, vous ne serez pas déçus.

Quels sont les points forts du parquet flottant ?

Contrairement aux idées reçues, le bois est compatible avec toutes les pièces, il suffit de le choisir en fonction de ces dernières. Un parquet sera alors idéal pour la salle de bain s’il est conçu pour résister à l’humidité. Dans tous les cas, il est moderne et intemporel, vous misez sur une valeur sûre pour les prochaines décennies. Le parquet flottant est facile à reconnaître puisqu’il est composé de trois couches distinctes et elles sont collées. C’est aussi pour cette raison que nous avons tendance à le nommer parquet contrecollé.

  1. Le bois est idéal, un tel parquet affiche la même élégante qu’un parquet massif, vous apportez donc une touche chic à votre pièce.
  2. Dans la plupart des cas, la couche supérieure est conçue avec du chêne, c’est aussi pour cette raison qu’il est particulièrement robuste.
  3. Vous avez donc les atouts du luxe sans les inconvénients à savoir le prix puisque le parquet flottant est beaucoup plus abordable.
  4. En fonction des essences et des enseignes, vous pouvez payer entre 15 et 120 euros le mètre carré.

N’hésitez pas à regarder plusieurs facteurs pour votre choix : la longueur, l’épaisseur de la lame, la largeur, mais également la finition. En effet, vous pouvez trouver un parquet flottant blanchi ou vieilli, voire coloré. Si votre budget est limité, choisissez une lame à la fois fine, étroite et assez courte.

Attention à la fréquence de passage !

Vous avez choisi votre parquet flottant, mais il reste une étape primordiale qu’il ne faut pas négliger. En effet, certains sont conçus pour les pièces d’eau, les couloirs, les salons, les cuisines ou les bureaux. Tout dépend de la fréquence de passage et vous avez une vraie classification. Lorsque le sol est foulé à maintes reprises de manière très intensive, vous avez une classe 33AC6. Par contre, pour une chambre d’amis qui est rarement utilisée, c’est une classe 21 qu’il faut envisager, elle est équivalente à un faible passage.

Pour le bureau avec un passage moyen, nous vous conseillons une classe 31 contre une classe 32 pour un séjour, une salle à manger ou une chambre parentale puisque la fréquence de passage sera importante. Dans tous les cas, la pose d’un parquet flottant est aussi un avantage et c’est pour cette raison qu’il est choisi par les bricoleurs. Que vous soyez novice ou expérimenté, vous aurez un très beau revêtement.

La version clipsable est simple, il suffit de clipser les unes contre les autres après avoir posé une couche d’isolation phonique. La version flottante à coller nécessite une colle spéciale à appliquer sur le côté du parquet.

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Savoir-Bricoler
Logo