Ventilation de fosse septique : processus et conseils

La ventilation de votre fosse septique est nécessaire à son bon fonctionnement. Effectivement, les gaz de fermentations représentent un réel danger si ils ne sont pas ventilés. Toxiques, ils peuvent avoir de très mauvaises conséquences sur votre santé.

Il faut donc installer un système de ventilation fiable à votre système d’assainissement non collectif. Ceci évitera tout dysfonctionnement, odeur ou corrosion. Nous allons voir comment procéder.

Comment fonctionne un tel système de ventilation ?

Le système d’extraction est très simple à comprendre.

  • On apporte de l’air frais en entrée de la fosse. Il se produit un apport en oxygène, bénéfique à la décomposition des bactéries. C’est le système primaire.
  • Le système secondaire est le système d’extraction qui renvoit les gaz loin de la fosse. Cela permet d’éloigner toutes les mauvaises odeurs.

Ceci est donc une installation classique qu’il faudra respecter à la lettre. Les gaz de fermentation pourront ainsi s’évacuer correctement. Si les gaz ne sont pas correctement évacués, les risques sont réels :

  • Certains gaz sont toxiques (comme l’hydrogène sulfureux)
  • Ces même gaz génèrent de mauvaises odeurs
  • Ils peuvent provoquer la corrosion de la fosse et sa désagrégation.

Ce système de ventilation est il obligatoire ?

Oui. De plus, je vous laisse imaginer si les gaz émanant de la fosse, restaient à proximité. L’odeur ne serait pas supportable et le système d’assainissement n’aurait pas un fonctionnement optimal.

Tous les systèmes d’assainissement possèdent un système d’extraction qui doit être contrôlé régulièrement.

Différents systèmes de ventilation

Comment éloigner les mauvaises odeurs de la fosse septique ?

Différents systèmes d’extraction doivent pouvoir se combiner pour ventiler correctement une fosse septique. Les trois principaux sont :

Ventilation primaire

Cette ventilation se raccorde avant la fosse septique et a pour but d’amener de l’air frais. Un tuyau est raccordé à l’avant de la fosse, rempli d’air frais puisé à l’extérieur. Comme pour la ventilation secondaire, ce conduit doit avoir un minimum de 100 mm de diamètre.

Ventilation secondaire

Ce système de ventilation sert à éloigner les gaz s’échappant de la fosse septique. Un tuyau est raccordé à la sortie de la fosse et acheminé vers un conduit se trouvant sur votre toit. Ce conduit véhicule donc les mauvaises odeurs au dessus de l’habitation évitant tout désagrément.

Le tuyau de raccordement doit faire un minimum de 100 mm de diamètre pour permettre aux gaz de s’évacuer correctement. Ce raccordement doit être effectué par un professionnel qui connaît parfaitement les procédures.

Extracteur éolien

C’est un système ingénieux et très pratique. Son action environnementale est prouvé depuis des années. Ce n’est pas une extraction mécanique et n’a besoin que du vent pour fonctionner. Le vent fait simplement tourner une ailette créant une dépression dans le circuit. Les gaz sont ainsi aspirés et rejetés à l’air libre.

Ce système d’extraction éolien est très largement utilisé de nos jours. Nous pouvons en trouver dans beaucoup d’habitation utilisant un assainissement non collectif.

Un enjeu environnemental

Que se soit une extraction primaire, secondaire ou autre, tout le système devra être régulièrement inspecté par un organisme qui vérifiera son fonctionnement. Cet organisme est le SPANC (Service Public d’Assainissement Non Collectif).

L’enjeu environnemental concernant les déchets et les rejets dans l’atmosphère sont considérables. Dans un futur proche, il faudra trouver des solutions pour réduire les déchets mais aussi comprendre comment rejeter un minimum de gaz toxiques dans l’atmosphère.

Une bonne extraction des gaz de la fosse septique peut y contribuer. C’est pour cette raison également, que votre système doit répondre à des normes strictes.

Quel est le meilleur système de ventilation pour ma fosse septique ?

Il n’y a pas de meilleur système de ventilation qu’un autre. Tous les systèmes sont performants et sont d’ailleurs souvent combinés. Le tout est de bien l’installer, respecter les normes environnementales et ainsi adopter une solution pérenne pour son assainissement non collectif.

Les bonnes pratiques à adopter

Votre fosse septique est à surveiller de très près et quelques bonnes pratiques vous aideront certainement à garder votre assainissement fonctionnel pendant de nombreuses années. Parmi ces bonnes pratiques, nous pouvons noter :

  • Nettoyage régulier de la fosse, vidange ou curage.
  • Utilisation de produits spécifiques comme l’Eparcyl.
  • Ne jetez rien d’autre que du papier toilette dans vos WC.
  • Ne pas utiliser d’eau de javel.
  • Vérifier et faire nettoyer régulièrement le bac à graisse.
  • Surveillez et faites vérifier régulièrement votre épandage.
Vidange de la fosse septique

Certains signes comme de mauvaises odeurs ou encore des parties jaunies de pelouse autour de la fosse septique doivent vous alerter. N’attendez plus et faites procéder à la vidange de la fosse et/ou du bac à graisse. Contactez le SPANC si vous n’arrivez pas à déterminer d’où vient le problème.

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Savoir-Bricoler
Logo